• #arts visuels
  • #installation

Planetarium

09.01 > 28.02.2021

fermé au public, réservé uniquement aux professionnel·le·s

avec la Galerie Templon

Avec Planetarium, Iván Navarro nous immerge dans une constellation de vidéos, sculptures et autres objets lumineux et sonores. Corps célestes et terrestres s’y confondent pour mieux appréhender les mécanismes de pouvoir à l’aune de nos obsessions métaphysiques, telles que l’identité et la mémoire.

 

→ Suite de l'exposition du 30 janvier au 20 mars 2021 à la Galerie Templon

Tarifs

gratuit sur réservation
uniquement pour les professionnel·le·s

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

des visites réservées aux professionnel·le·s sont possibles sur réservation les mardis et vendredis de 12h à 17h

→ doc d'accompagnement à la visite

en voir plus
À propos

« Lueur d’orientation des mages au cœur du désert ou réutilisées en emblème de fierté des drapeaux nationaux, les étoiles guident et accompagnent les hommes dans leurs questionnements depuis la nuit des temps », écrit Iván Navarro. Célèbre pour ses sculptures de néon et ses détournements d’objets jouant sur les illusions d’optique, l’artiste chilien pour cette exposition met en scène et en réseau des vidéos, sculptures, objets lumineux et sonores comme autant de planètes. Inspirée par le documentaire La Nostalgia De La Luz de Patricio Guzmán, Planetarium réfléchit sur les mécanismes du pouvoir, en regard d’énigmes métaphysiques telles que l’histoire, l’identité et la mémoire collective. En superposant les couches temporelles et physiques, l’artiste joue des correspondances entre corps célestes et corps terrestres pour confondre un « terrorisme politique » toujours en cours.

  • 138737001_3914054251978355_1965870339053125475_o
    © Quentin Chevrier
  • 138448660_3914054488644998_2222450000094358182_o
    © Quentin Chevrier
  • 138132915_3914054191978361_4495207266448264712_o
    © Quentin Chevrier
  • 138283395_3914054358645011_1476643249936429135_o
    © Quentin Chevrier
  • 138060434_3914054518644995_2773380761663608157_o
    © Quentin Chevrier
  • 138664188_3914054541978326_5034486221610171367_o
    © Quentin Chevrier
  • 138048899 3914054638644983 353267728680552292 O
    © Quentin Chevrier
  • 138392991 3914054391978341 7852085322263636956 O
    © Quentin Chevrier
  • 138060434 3914054711978309 291131172992863690 O
    © Quentin Chevrier

Artistes

Né en 1972, à la veille du coup d’État de Pinochet au Chili, Iván Navarro grandit pendant la dictature. En 1997, après un Bachelor of Fine Arts à l’Université Pontificale Catholique de Santiago, il s’installe à New York. Son œuvre, à l’esthétique minimaliste, exposée et représentée à l’international notamment par la galerie Templon, n’a de cesse d’interroger les mécaniques de pouvoir et d’enfermement à travers des jeux de lumière et d’optique, détournant les sources électriques du quotidien en des sculptures à forte charge critique.

Production, soutiens

L’ADAGP gère les droits des auteurs des arts visuels (peintres, sculpteurs, photographes, dessinateurs, architectes…) et consacre une partie des droits perçus pour la copie privée à l’aide à la création et à la diffusion des œuvres.

À découvrir également