• #danse

STORM

Création 2021

11 > 12.05.2023

dans le cadre du Festival Séquence Danse Paris

Emilio Calcagno fait souffler un vent nouveau sur le ballet de l’Opéra Grand Avignon, perturbant la grammaire des corps à l’aide de ventilateurs industriels, pour une pièce inventive et spectaculaire.

Les récits mythologiques autour du déluge ont inspiré à Emilio Calcagno une pièce où danseuses et danseurs sont aux prises avec un partenaire rarement invité sur les plateaux des théâtres : le vent. STORM met en scène plusieurs ventilateurs industriels, dont le souffle peut bercer les corps quand il est doux ou bien les repousser quand il est puissant. De cet élément, le chorégraphe italien tire une écriture de la contrainte et de la perturbation, déployée en une série de tableaux en duo, quatuor ou ensemble, où les corps sont toujours en tension.

Dans cette création ébouriffante, qui met à rude épreuve le classicisme du ballet, les interprètes confrontent sauts et pointes à une grammaire plus contemporaine, soulignée par la création musicale de Matthieu Rosso et Denis Guivarc’h. Ce souffle nouveau traverse toute l’œuvre d’Emilio Calcagno, moderniste généreux qui intègre souvent d’autres arts à ses pièces, comme la bande dessinée ou le cinéma, à l’image de la création Les petites histoires de... présentée au CENTQUATRE-PARIS en 2019, dont il a assuré la direction artistique.

Tarifs

  • tarif plein 25 €
  • tarif 104infini plein 20 €
  • tarif réduit 20 €
  • tarif minimas sociaux 18 €
  • tarif 104infini réduit 18 €
  • tarif adhésion cinq 18 €
  • tarif jeune 18 €
  • tarif 104infini jeune 12 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • jeu. 11 mai 19h30
  • ven. 12 mai 21h
en voir plus

Infos pratiques

durée : 1h

en voir plus

Pass 104infini

  • tarifs les plus bas, gratuité des activités, invitations...
acheter un pass
Dans la presse

Jouant des codes, invoquant d’un clin d’œil appuyé, le fantôme de Pina Bausch, Émilio Calcagno s’amuse à conjuguer pas chassés, sauts, pointes, danses furieuses et transes. De la Rave Party à l’évocation du Lac des Cygnes, il multiplie les références en décale l’essence pour servir son propos.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore, L’œil d’Olivier

Distribution

chorégraphie : Emilio Calcagno
création musicale originale : Mathieu Rosso et Denis Guivarch
décors et Lumières : Hugo Oudin
costumes : Atelier Opéra Grand Avignon
perruques : Sandrine Degioanni
maîtresse de ballet : Brigitte Prato
régisseur de ballet : Michele Soro

danseuses : Anne-Sophie Boutant, Bérangère Cassiot, Béryl De Saint Sauveur, Noémie Fernandes, Aurélie Garros, Remi Okamoto, Clarissa Jackson, Anastasia Korabov (apprenties)
danseurs : Arnaud Bajolle, Anthony Beignard, Sylvain Bouvier, Joffray Gonzalez, Marco Palamone, Ari Soto


Artistes

Né en Sicile, Emilio Calcagno arrive en France en 1989 où il poursuit sa formation de danseur au Cndc - Angers (Centre national de danse contemporaine), avant d’intégrer le Ballet Preljocaj en 1995. C’est en 2006 qu’il fonde la compagnie Eco/Emilio Calcagno, où s’exprime son goût pour le croisement des arts et une fascination pour le merveilleux, réunis au sein de Peau d’âne, pièce pour douze interprètes qu’il crée en 2012 au Théâtre National de Chaillot. Il renoue avec ses origines en imaginant Catania Catania en 2018, premier volet d’une trilogie méditerranéenn...