en son lieu

Création 2021

02 > 05.02.2022

dans le cadre du festival Les Singulier·e·s

Un corps a-t-il la capacité de condenser les espaces extérieurs et intérieurs ? Faisant suite à ses précédentes pièces, ce nouveau solo signé Christian Rizzo est une dérive qui prend source dans le paysage. Le chorégraphe et le danseur hip-hop Nicolas Fayol ont ainsi répondu ensemble à « l'appel du dehors ». Pour mieux revenir au théâtre.

réservez

Tarifs

  • plein tarif 20 €
  • tarif jeune 18 €
  • tarif réduit 18 €
  • tarif abonné 15 €
  • tarif adhérent 15 €

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • mer. 02 févr. 21h
  • jeu. 03 févr. 19h
  • ven. 04 févr. 21h
  • sam. 05 févr. 19h
en voir plus

Infos pratiques

durée : 50 min

en voir plus

Abonnez-vous

  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert
  • invitations...
je m'abonne
Dans la presse

Le danseur arpente son royaume (…) et il modifie les codes du hip-hop, jusqu’à en étirer la gestuelle avec douceur. Il y a du félin dans ses mouvements. Et son corps mis à nu sans ostentation se fond lentement dans la brume. Délicat et poétique, "En son lieu" nous apporte une bouffée d’air frais.

Mireille Davidovici, Théâtre du blog

À propos

Après avoir réuni le flux de solitude de treize danseurs dans une maison, mis un pied dans le monde du conte, ou délocalisé dans de vastes paysages les danses nées dans le confinement d’un studio, Christian Rizzo ajoute une nouvelle pièce à son puzzle chorégraphique et architectural. en son lieu, lui permet aussi de renouer avec sa pratique du portrait dansé, qu’il avait mis entre parenthèse depuis 2012 et d’agrandir son archipel de soli. Cette nouvelle création, intimiste, condense ses recherches d’espaces dans un seul corps, celui de Nicolas Fayol. C’est sa technique hip-hop, fille de la rue, et son choix, à première vue paradoxal, de vivre en dehors des villes qui ont convaincu Christian Rizzo de proposer au danseur d’être son compagnon de route. Ils sont alors partis à la dérive pour « répondre à un appel du dehors » et s’imprégner de l'environnement. Ce pour mieux revenir, en son lieu, entre les murs du théâtre.

Distribution

chorégraphie : Christian Rizzo
danse : Nicolas Fayol
création lumière : Caty Olive
création musicale : Pénélope Michel et Nicolas Devos (Cercueil / Puce Moment)
direction technique : Thierry Cabrera
production et diffusion : Anne Fontanesi et Anne Bautz

Artistes

Diplômé des Beaux-Arts de Nice, musicien d’un groupe de rock et designer de vêtements : Christian Rizzo entre dans la danse avec une boîte à outils bien remplie. Interprète, compositeur ou costumier pour des chorégraphes qui ont teinté la scène des années 90 - Mathilde Monnier ou Hervé Robbe par exemple - il fonde l’Association fragile en 1996 et se lance dans la création. Sa première pièce 100 % polyester, objet dansant n°(à définir) installation de deux robes suspendues dans une ronde, sonne comme un manifeste. Premier volet d’une trilogie autour des danses d’auteurs et des pratiques anonyme...

Production, soutiens

Production : ICI — centre chorégraphique national Montpellier - Occitanie / Direction Christian Rizzo
Coproduction : CENTQUATRE-PARIS, Pronomade(s) en Haute-Garonne, TRAVERSE — Hautes-Pyrénées
Remerciements : Françoise Lebeau, FAR WEST et Christine Morquin, L’Essieu du Batut - résidence d’artistes en Aveyron