• #théâtre
  • #cinéma

Julia

d’après Mademoiselle Julie (1888), d’August Strindberg

18 > 22.10.2017

complet

Adaptation remarquée de Mademoiselle Julie, de Strindberg, Julia mêle les moyens du théâtre et du cinéma. Avec ce spectacle créé en 2010, comme dans What if they went to Moscow? et La forêt qui marche, la projection vidéo dans le théâtre est liée à des questions dramaturgiques. Mademoiselle Julie, aristocrate de la fin du XIXe siècle (chez Strindberg) est ici plongée dans les quartiers chics de Rio et s’éprend du chauffeur noir de ses parents. Guerre des classes, affrontement amoureux et rapports de domination dans le Brésil d’aujourd’hui…

complet

Tarifs

  • tarif plein 20 €
  • tarif réduit 15 €
  • tarif abonné 104 12 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

À l'issue de la représentation du 21 octobre, nous vous invitons à une rencontre avec l'équipe artistique.

spectacle en portugais, sous-titré en français

abonnement : spectacle de la liste
A+ "je suis curieux"

en voir plus
Dans la presse

Ici, il y a la réalité de la coupure entre les grands propriétaires, aujourd’hui encore, au Brésil et les domestiques noirs... Il y a le visage en gros plan de la jeune fille qui a voulu s’initier à l’amour et l’on voit ce visage défait et d’une atroce tristesse... Courrez au CENTQUATRE !

Armelle Héliot, Le Figaro

À propos

Adaptation remarquée de Mademoiselle Julie, de Strindberg, Julia mêle comme souvent dans les créations de l’artiste brésilienne, les moyens du théâtre et du cinéma. Avec ce spectacle conçu en 2010, la réalisatrice et metteuse en scène travaillait pour la première fois avec la projection d’images, à des fins purement esthétiques. Dans ce spectacle, comme dans la suite du triptyque (What if they went to Moscow? et La forêt qui marche) la projection vidéo dans le théâtre est liée à des questions dramaturgiques. Placés en situation de tournage, les acteurs jouent en même temps les personnages de la fiction.

Mademoiselle Julie, aristocrate de la fin du XIXe siècle (chez Strindberg), est ici plongée dans les quartiers chics de Rio de Janeiro. Interprétée par Julia Bernat, actrice fétiche de Christiane Jatahy, la jeune femme riche s’éprend du chauffeur noir de ses parents dans une favela, interprété par Rodrigo Dos Santos. Guerre des classes, affrontement amoureux et conditionnement social du désir sont évoqués dans cette fabrique de l’image qui croise des scènes préenregistrées et d’autres tournées en direct. Des rapports de domination du Brésil d’aujourd’hui aux relations maître-esclave, érotisées par un dispositif scénique inventif, Christiane Jatahy livre ici une version brûlante d’une pièce jugée sulfureuse en son temps.

Distribution

mise en scène et réalisation du film : Christiane Jatahy
adaptation : Christiane Jatahy (d’après Mademoiselle Julie, d’August Strindberg)
avec : Julia Bernat, Rodrigo dos Santos, Paulo Camacho
avec (dans le film) : Tatiana Tiburcio (en vidéo)
création décors : Marcelo Lipiani et Christiane Jatahy
photographie : David Pacheco

caméra live : Paulo Camacho
création lumière
: Renato Machado et David Pacheco
production du film
: Claudia Marques
direction de production du film : Manuela Duque
musique : Rodrigo Marçal
costumes : Angele Fróes
technicien son : Felipe Norkus
technicien vidéo : Bruno Drolshagen
machiniste : Thiago Katona
technicien lumière : Leandro Barreto

Retrouvez ce spectacle en tournée

Médias
  • Julia Diapo 2 © MarceloLipiani
  • Julia Diapo © Marcelo Lipiani

Artistes
Jatahy

Christiane Jatahy

Artiste associé·e international·e

Née à Rio de Janeiro, Christiane Jatahy est à la fois auteur, metteuse en scène et cinéaste. Elle est diplômée en théâtre, en journalisme, et titulaire d’un Master en art et philosophie.

Depuis 2003, sa démarche consiste à confronter divers genres artistiques. Au théâtre, elle a créé de nombreuses pièces explorant les frontières entre réalité et fiction, acteur et personnage, théâtre et cinéma.

Elle a écrit et dirigé les travaux suivants à partir de 2004 : ConjugadoA falta que nos move ou Todas as histórias são ficção  et Corte Seco.

Elle a également créé...

Production, soutiens

réalisation : compagnie Vértice de Teatro / avec le soutien de : Petrobrás / diffusion et production : le CENTQUATRE-PARIS

À découvrir également