Quelques-uns le demeurent

27.03.2020

dans le cadre du Festival Séquence Danse Paris

Inspiré par la citation de Beckett « Nous naissons tous fous, quelques-uns le demeurent », Quelques-uns le demeurent est la première pièce chorégraphique du plasticien chorégraphe Alexandre Fandard. Dans cette création, l'artiste explore une altérité radicale, celle qui est en chacun de nous. C'est un témoignage étrange qui se présente comme un autoportrait, à travers un langage chorégraphique radical et fantasque. Le corps se dévoile dans une picturalité aux formes hallucinées où se dépeint d’une façon intime et organique le processus de création. À la limite entre l’abstrait et le figuratif que Deleuze désigne par le terme de figural : les formes, les lignes et les couleurs s’y dissolvent pour créer un corps Avatar, sorte de masse informe de chair et de viande.

Tarifs

  • tarif réduit 8 €
  • tarif adhérent 5 €
  • tarif abonné 5 €
  • plein tarif 10 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • ven. 27 mars 19h
en voir plus
en voir plus
Dans la presse

[...] Une première pièce réussie de l'auteur-chorégraphe A. Fandard qui reflète l’espace de l’esprit et se nourrit d’un imaginaire rappelant les peintures de Bacon. [...] En pleine lumière, une gestuelle saccadée. Au sol, une danse frénétique subissant de brusques coups et de tortueux virages. L'ensemble s’apaise sur les musiques de Vivaldi et Schubert.

Giuseppe Distefano, Danza e Danza, Festival Fabbrica Europa

À propos

Inspiré notamment par le mouvement clair-obscur et plus particulièrement des œuvres du Caravage, mais également des portraits déformés de Francis Bacon. Cette pièce au charme obscure et lumineusement poétique est une exploration par le corps et l’image des vertiges de la folie, à la fois néant, vide et source incommensurable de création exerçant une étrange fascination. Paradoxe inscrit dans un corps qui s'extirpe du néant avant d'être rattrapé par lui. Dans l'épaisseur de l'obscurité, à la frontière entre raison et déraison, alors que le corps lutte, la création naît.

Distribution

chorégraphie et interprétation : Alexandre Fandard
assistante à la mise en scène : Mélina Lakehal
création lumières : Alexandre Fandard & Mélina Lakehal

création sonore : Noël Rasendrason & Alexandre Fandard
costumes : Gwendolyn Boudon
regard extérieur : Mélina Lakehal

Artistes

Alexandre Fandard est plasticien chorégraphe. Tout comme ses œuvres picturales, son langage chorégraphique ne se fige pas dans une forme, la genèse de son écriture chorégraphique nait d’une nécessité de dépeindre ce qui ne peut être dit avec les mots. Après un bref passage à l'Académie Internationale de la Danse à Paris, il devient interprète pendant 3 ans de l'œuvre du metteur en scène Brett Bailey Exhibit B. Cette expérience renforcera son goût et son désir de voir l’espace scénique, le mouvement, et la danse, à travers une esthétique picturale radicalement affirmée, où l'image parle autant ...

Production, soutiens

Soutiens
DRAC Ile de France ( Aide à la création 2018) , Lauréat FoRTE 2018, Le CENTQUATRE-PARIS, L'Étoile du Nord, TREMPLIN  -  Danses à tous les étages (réseau Bretagne)