• #théâtre

Session de ratage

18 > 19.11.2022

L’acteur et metteur en scène Vincent Menjou-Cortès envisage le ratage comme un temps de recherche dédié à la prise de risque. Au CENTQUATRE-PARIS, il en travaille une première session, consacrée à un ouvrage classique de l’ethnologie.

Le premier "ratage" de Vincent Menjou-Cortès a comme support Le Rameau d'Or, l'œuvre la plus célèbre de la littérature ethnologique mondiale ! Dans ce colossal ouvrage en 15 volumes paru en 1890, James George Frazer ordonne une masse énorme de faits, recueillis par des ethnologues, des historiens des religions et des spécialistes du folklore. L’anthropologue écossais y mène une étude comparative de la mythologie et de la religion, peignant ainsi une vaste fresque des mythes et des rites de l'humanité. Stanley Kubrick, qui envisageait d'en faire une adaptation cinématographique, aurait offert à l'un de ses producteurs l'intégralité des volumes en lui ordonnant de la lire : "Ce n'est pas de la mythologie, c'est ta vie !".

⚠ Un événement C'LE CHANTIER est un format gratuit d'ouverture de répétition publique. Il permet de découvrir des étapes de travail d'artistes en résidence et de les rencontrer.

Tarifs

  • gratuit sur réservation

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

à partir de 12 ans

en voir plus

Artistes
Vincent Menjou-Cortès

Vincent Menjou-Cortès

Artiste résident·e

Acteur, réalisateur et metteur en scène, Vincent Menjou-Cortès étudie au Conservatoire national d’art dramatique de Paris avant de travailler sous la direction de différents metteurs en scène. Avec sa compagnie Salut Martine, il met en scène Tout le monde veut vivre de Hanokh Levin, La Cicatrice de Bruce Lowery ou L’injustice des rêves, adaptée des neuf tragédies de Sénèque, programmée en 2021 au Festival Impatience. Acteur au cinéma et dans la série Le Bureau des Légendes, il travaille avec Woody Allen, Éric Rochant, Pascale Ferran, Jacques Audiard ou encore Nina C...