• #performance
  • #installation
  • #arts numériques

À l’origine fut la vitesse, le testament de Sov Strochnis

d'après La Horde du contrevent d’Alain Damasio

17 > 19.12.2021

dans le cadre de Némo – Biennale internationale des arts numériques de la Région Île-de-France

complet

Voici une proposition théâtrale et musicale immersive, dans un dispositif de 44 places, où vous venez revivre l'épopée de la dernière Horde du Contrevent, d'après l'auteur français de science-fiction Alain Damasio. Face à vous, Sov Strochnis, scribe partiellement amnésique, ultime survivant de cette Horde.

 

Pass Némo : réservez 3 spectacles de la Biennale Némo au CENTQUATRE-PARIS et bénéficiez du tarif abonnement pour tous les spectacles de la saison 2021-2022 du CENTQUATRE-PARIS !

réserver

complet

Tarifs

  • tarif plein 15 €
  • tarif réduit 12 €
  • tarif jeune 12 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

durée indicative : 1h
à partir de 13 ans
déconseillé aux personnes épileptiques, enceintes

en voir plus
À propos

"À l'origine fut la vitesse, le pur mouvement furtif, le "vent foudre". Puis le cosmos décéléra, prit consistance et forme, jusqu’aux lenteurs habitables, jusqu’aux vivants, jusqu'à vous. Bienvenue à toi, lent homme lié, poussif tresseur de vitesses. Nous sommes faits de l’étoffe dont sont tissés les vents."
Alain Damasio

Assis, équipés d’un combo constitué d'un casque de réalité diminuée allié à un casque audio à conduction osseuse, les spectateurs sont directement reliés à la mémoire de Sov Strochnis. Selon la position de "contre" de la Horde en mouvement, ils sont au centre d'un dispositif numérique et multi-phonique. Ils découvrent par bribes/flashs, la reconstitution chaotique du parcours de la 34e Horde. Sov Strochnis raconte sa traversée à contre-courant, face au Furvent, pour atteindre le mythique Extrême-Amont, la source de tous les vents.

Distribution

création théâtrale et musicale de Philippe Gordiani & Nicolas Boudier
d'après La Horde du contrevent d'Alain Damasio

texte : La Horde du contrevent, Alain Damasio
mise en scène, composition musicale-sonore, musicien live : Philippe Gordiani
mise en espace, dispositif scénique et Combo, scénographie et lumière : Nicolas Boudier
comédien : Thomas Poulard
dramaturgie : Philippe Gordiani, Nicolas Boudier, Lancelot Hamelin
adaptation : Lancelot Hamelin, Philippe Gordiani
création Vidéo : En cours
assistante à la scénographie : Agathe Mondani
stagiaire scénographie : Ariane Germain
développement logiciel inter-médias : Benjamin Furbacco
production / diffusion : Charles Eric Besnier & Charlotte Kaminski – Bora Bora productions


Artistes

Philippe Gordiani
Artiste protéiforme, musicien, guitariste, producteur de musiques électroniques. Il est aussi compositeur pour le théâtre, la danse et les arts numériques. Il a notamment créé la musique de l’installation Licht Mehr Licht de Guillaume Marmin (Exposition Les Faits du hasard au CENTQUATRE-PARIS en 2017).

Nicolas Boudier
Concepteur de dispositif scénique, scénographe, créateur lumière et photographe. Il a conçu et réalisé la lumière et/ou la scénographie pour les spectacles de Joris Mathieu, Yuval Pick, Lia Rodrigues, David Wampach, Enzo Cormann, Ushio Amagatsu, Pina Bausch, Gilles...



Production, soutiens

Production : Pygmophone
Production & diffusion : Charlotte Kaminski & Charles Eric Besnier - Bora Bora productions Coproduction : Théâtre Nouvelle Génération - CDN de Lyon, Le lieu unique - Scène nationale de Nantes, Le CENTQUATRE – Paris ; NÉMO - Biennale internationale des arts numériques de la Région Île-de-France(Paris), Maison de la musique de Nanterre – Scène conventionnée d’intérêt national –art et création – pour la musique, Espace des Arts - Scène nationale de Chalon-sur-Saône.
Aides Dispositif CHIMERES, initié par le ministère de la Culture et opéré par le Théâtre Nouvelle Génération - CDN de Lyon et Le lieu unique - Scène nationale de Nantes.
Avec le soutien de la DRAC-AURA, La Région Auvergne-Rhône-Alpes, la ville de Lyon, l’aide au développement du DICRéAM – CNC, l’aide du Fonds [SCAN], Fonds de soutien à la création artistique numérique de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

À l’origine fut la vitesse, le testament de Sov Strochnis de Philippe Gordiani et Nicolas Boudier a bénéficié pour les années 2019 et 2020 du dispositif du Vivier, dispositif de soutien à la recherche scénique et à l’émergence artistique, avec l’aide du Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon.