• #théâtre

Ubu

09 > 19.09.2021

  • Hors les murs

avec le Théâtre 13

Imaginée par Jarry au début du XXe siècle, la pièce est incroyablement contemporaine. La recette : l’étrangeté et la beauté de la langue, la figure irrésistible d’Ubu, et la subversion. Les personnages ne sont empreints d’aucune psychologie. Seuls la cruauté, l’effroi et le rire les animent. Dans un dispositif proche du ring de boxe, Ubu apparaît plus sauvage que jamais.

Tarifs

  • plein tarif 25 €
  • tarif réduit 16 €
  • tarif jeune 16 €
  • tarif adhérent 10 €
  • tarif abonné 10 €

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

Avec le Théâtre 13 - Hors les murs
Du 09 au 12.09.21 - Au Lycée Claude Monet,
110 rue de Tolbiac, Paris
Du 16 au 19.09.21 - À la Mairie du 13e,
79 avenue des Gobelins, 75013 Paris

durée indicative : 1h

en voir plus

Abonnez-vous

  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert
  • invitations...
je m'abonne
Dans la presse

Inspirés par les dégaines surréalistes des sportifs en salle, Olivier Martin-Salvan et sa drolatique bande de clowns éclopés transposent la farce cruelle du Père Ubu au pays des gymnastes.

Patrick Sourd, Les Inrockuptibles

À propos

Père Ubu assassine le roi Venceslas de Pologne et fait tuer les nobles puis ceux qui l’ont aidé à faire son coup d’État. Mais Ubu doit faire attention au fils du roi déchu, le prince Bougrelas. Initialement écrit pour marionnettes, Ubu sur la butte est un texte peu joué, plus court et plus brusque qu’Ubu roi. Ce texte à vif, sans fioriture, cet Ubu "pour marionnettes" est déchargé de toutes psychologies et d’explications rassurantes. La violence de ce personnage légendaire est ici sans limite. Son avidité, son attachement au pouvoir, son outrance se déploient devant nous dans un dispositif quadri-frontal proche du ring de boxe et nous questionne irrémédiablement par le rire. Un spectacle avec un dispositif scénique léger, assez minimal, permettant de jouer en itinérance et hors des plateaux de théâtre pour aller à la rencontre des spectateurs dans la joie, dans le plaisir de jeu, avec ce texte matériau puissant. Au plus proche des comédiens, le public est intégré dans un théâtre d’intervention et ainsi invité à mettre de côté pour un moment la rupture entre la scène et la salle.

Distribution

création collective
conception artistique : Olivier Martin-Salvan
regard extérieur : Thomas Blanchard

Clément Deboeur : le Palotin Giron, Mathias de Kœnigsberg, un noble, un magistrat, un soldat polonais, l'Ours. Création et interprétation du rôle original : Robin Causse
Rémi Fortin : le prince Bougrelas, un noble, le greffier, un magistrat, le financier, Nicolas Rensky, le Czar. Création et interprétation du rôle original : Thomas Blanchard
Mathilde Hennegrave : la reine Rosemonde, Mère Ubu, un soldat russe
Olivier Martin-Salvan : Père Ubu
Dominique Parent : Le roi Venceslas, un noble, un magistrat, Le général Lascy. Création et interprétation du rôle original : Gilles Ostrowsky

scénographie et costumes : Clédat & Petitpierre
composition musicale : David Colosio
chorégraphie : Sylvain Riejou
réalisation des costumes : Anne Tesson
régie générale : Yohan Hamelin, en alternance avec Fabrice Guilbert
production, diffusion et administration : Colomba Ambroselli assistée de Nicolas Beck


Artistes
Martin-Salvan

Olivier Martin-Salvan

Artiste associé·e

Comédien, chanteur lyrique et "concepteur artistique", Olivier Martin-Salvan est artiste associé au CENTQUATRE, après l’avoir été au Quartz, à Brest. Formé à l’École Claude Mathieu, il multiplie les rencontres entre les champs artistiques en collaborant avec des metteurs en scène tels que Benjamin Lazar et Pierre Guillois, la danseuse et chorégraphe Kaori Ito, l’écrivain Valère Novarina, le duo de plasticiens Clédat & Petitpierre (Panique !) ou encore le musicien Philippe Foch ([ʒaklin] Jacqueline, Écrits d’art brut). Amoureux de la langue libre, parcourant les registres, de la comédie dramati...

Production, soutiens

Production : Tsen Productions
Coproduction : Le Festival d’Avignon / Le Quartz - Scène Nationale de Brest / Le Théâtre en Beauvaisis - Scène nationale de l'Oise / Les Tréteaux de France - CDN / La Comète - Scène nationale de Châlons-en-Champagne / La POP
Avec le soutien de l'École de la Comédie de Saint-Étienne / DIÈSE # Auvergne-Rhône-Alpes
En partenariat avec : L’Odéon - Théâtre de l’Europe et le Théâtre Gérard Philipe - CDN de Saint-Denis
Remerciements : Annie Le Brun