• #danse
  • #famille

Le Monde à l’envers

Création 2021

09 > 15.04.2022

dans le cadre du Festival Séquence Danse Paris

complet

Après une collecte de paroles d’enfants, Kaori Ito et les trois interprètes du Monde à l’envers laissent ces secrets, souvenirs, désirs, rêves de disparitions ou peurs existentielles traverser la scène. Par la danse se raconte l’histoire d’une société qui marche sur la tête et qui aurait bien besoin de supers pouvoirs comme les héros.  

complet

Tarifs

  • tarif enfant -15ans 5 €
  • tarif plein 15 €
  • tarif réduit 12 €
  • tarif jeune 12 €
  • tarif réduit 12 €
  • tarif adhérent 10 €
  • tarif abonné 10 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

durée indicative : 35/40 min

représentations scolaires
(à partir de 4 ans)
mardi 12 avril à 10h
mercredi 13 avril à 10h
jeudi 14 avril à 10h et 14h30
vendredi 15 avril à 10h et 14h

 

en voir plus
Dans la presse

Cette artiste pluridisciplinaire, également comédienne et dessinatrice interroge dans ses créations le rapport de l'être humain à la modernité. En s'appuyant sur la danse, elle propose une autre lecture du monde, profondément humaine et moins cérébrale.

L’ADN

À propos

"Il était une fois, une petite maison dans la forêt. Dans cette maison, vivait un petit garçon qui s’appelait Sola, le ciel en japonais." Ainsi commence l’histoire contée par Denis Podalydès dans la "Cabane à Secrets" imaginée par la chorégraphe Kaori Ito. Dans cet univers habité de dessins à la manière d’un Kamishibaï, théâtre de papier ambulant japonais, des enfants sont invités à se confier. C’est que seuls leurs secrets, quelque chose de précieux, "un désir, un souvenir, un amour" peuvent venir en aide à Sola. Partant de cette matière et avec trois interprètes, Kaori Ito porte ces mots à la scène dans Le monde à l’envers. Tels des marionnettes retrouvant leur enfant intérieur, leurs corps font place à ces rêves de disparitions, peurs existentielles ou envies de destruction. Par la danse se raconte ainsi l’histoire d’un monde qui marche sur la tête et aurait bien besoin de la sagesse des plus petits pour retrouver le droit chemin.

Distribution

3 Interprètes : Morgane Bonis, Bastien Charmette et Adeline Fontaine
direction artistique et chorégraphie : Kaori Ito
collaboration artistique : Gabriel Wong
aide à la dramaturgie : Taïcyr Fadel
composition : Joan Cambon
création lumière et direction technique : Arno Veyrat
design sonore : Adrien Maury

conception téléphone : Stéphane Dardet
aide pour les costumes : Aurore Thibout
regard extérieur : Michel Ocelot
régie lumière : Arno Veyrat ou Carole China
régie son : Adrien Maury ou Coline Honnons
production : Améla Alihodzic, Coralie Guibert, Laura Terrieux, Lucila Piffer et Anne Vion


Artistes
Ito

Kaori Ito

Artiste associé·e

Installée en France depuis plus de quinze ans, Kaori Ito a commencé sa carrière de danseuse au Japon avant de partir se perfectionner à New York. D’abord interprète pour Philippe Decouflé ou James Thierrée, elle se fait remarquer en co-signant avec Aurélien Bory un portrait : Plexus. Elle développe ensuite son écriture chorégraphique dans une trilogie sur l’intimité, invitant ses proches sur la scène : Je danse parce que je me méfie des mots avec son père, Embrase-moi avec son compagnon et Robot, l’amour éternel, solo en conversation avec l’Intelligence artificielle ...

Production, soutiens

remerciements : Denis Podalydès, Delphine Lanson, Erhard Stiefel, Pierre Dequivre, Justine Sene, Lara Mastrantonio.
Production : Compagnie Himé
Coproductions : KLAP-maison pour la danse MARSEILLE, MAC – maison des arts et de la culture de CRETEIL, Centquatre-Paris, Fontenay en Scènes / Ville de Fontenay-sous-Bois, Théâtre du Fil de l’Eau – Ville de Pantin avec le soutien du Département Seine-Saint-Denis, La Place de la Danse - CDCN Toulouse/Occitanie, MA scène nationale - Pays de Montbéliard, Festival de danse de Cannes – Côte d’Azur France, Théâtre Massalia – Marseille.
Avec le soutien : des écoles élémentaires Joliot Curie et Sadi Carnot de Pantin, de l’école maternelle Suzanne Lacore du Pré-Saint-Gervais, de la Ferme des enfants à Lablachère et de l’école maternelle Pierre Demont à Fontenay-sous-bois. Cette création bénéficie du soutien de la Fondation Franco-Japonaise Sasakawa. La compagnie Himé reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l’ensemble de ses projets depuis sa création. La compagnie Himé est soutenue par le Ministère de la culture – DRAC Ile de France, par la Région Ile-de-France et le Département du Val-de-Marne. Kaori Ito est artiste associée à la Mac de Créteil et au CENTQUATRE-PARIS.
La compagnie Himé est en compagnonnage artistique avec KLAP Maison pour la danse à Marseille et en résidence à Fontenay en Scènes - Ville de Fontenay-sous-Bois et au Théâtre du Fil de l’eau – Ville de Pantin. La résidence de la Compagnie Himé au Théâtre du Fil de l’eau – Ville de Pantin est soutenue par le Département de la Seine-Saint-Denis.