Chers

Création 2020 - pièce pour 6 interprètes

04 > 07.11.2020

Et si un message avait le pouvoir de donner corps à l’invisible ? La chorégraphe Kaori Ito et six interprètes tentent le coup en écrivant des lettres à leurs proches décédés. Déversant une énergie intense, Chers entame un dialogue parlé et dansé avec les défunts, et tente de faire une place à la mort au cœur de la vie.

Tarifs

  • plein tarif 20 €
  • tarif réduit 15 €
  • tarif adhérent 12 €
  • tarif abonné 12 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • mer. 04 nove. 20h30
  • jeu. 05 nove. 20h30
  • ven. 06 nove. 20h30
  • sam. 07 nove. 20h30
en voir plus

Infos pratiques

abonnement : spectacle de la liste
→ "je suis curieux"

durée indicative : 1h

en voir plus

Abonnez-vous

  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert
  • invitations...
je m'abonne
Dans la presse

« Kaori Ito est danseuse. Elle sait tout exprimer avec son corps entraîné à tous les styles. Depuis sa formation — classique au Japon et contemporaine à New York —, elle a dansé avec ceux qui comptent en Europe. A leurs côtés, elle est apparue comme une silhouette élastique et légère, alors qu’elle semble fichée dans le sol, comme pour résister, quand elle devient la performeuse de ses propres spectacles. »

Emmanuelle Bouchez, Télérama 05 mars 2018

À propos

Pourquoi faisons-nous tout pour ne plus jamais regarder la mort en face, la reléguant en périphérie de nos vies, ou en l’euphémisant constamment ? Telle est une question que Kaori Ito adresse à l’Occident. Car au Japon, pays d’où elle vient, les fantômes vivent parmi les mortels et il est possible de leur parler. Dans sa précédente création, Robot, l’amour éternel, la chorégraphe racontait être angoissée par la mort et trouvait une parade en racontant les moindres détails de sa vie à l’Intelligence Artificielle Siri. Aujourd’hui, elle décide d’affronter la perte en écrivant avec ses interprètes des lettres aux défunts. « Tu as laissé un beau merdier », « mes pleurs me noyaient dans une colère noire » : quelque que soit le registre choisi, les mots font naître une danse intense, passant du deuil à la vie, en aller-retour. Chers est un appel à communiquer avec celles et ceux à qui il a été si difficile de dire adieu.

Distribution

direction artistique et chorégraphie : Kaori Ito
texte : Kaori Ito, Delphine Lanson et les interprètes
collaboration artistique : Gabriel Wong
interprètes : Marvin Clech, Jon Debande, Nicolas Garsault, Louis Gillard, Delphine Lanson, Léonore Zurflüh

composition : François Caffenne
lumière : Carlo Bourguignon
aide à la documentation et à la dramaturgie :
Taïcyr Fadel

Artistes
Ito

Kaori Ito

Artiste associé·e

Installée en France depuis plus de quinze ans, Kaori Ito a commencé sa carrière de danseuse au Japon avant de partir se perfectionner à New York. D’abord interprète pour Philippe Decouflé ou James Thierrée, elle se fait remarquer en co-signant avec Aurélien Bory un portrait : Plexus. Elle développe ensuite son écriture chorégraphique dans une trilogie sur l’intimité, invitant ses proches sur la scène : Je danse parce que je me méfie des mots avec son père, Embrase-moi avec son compagnon et Robot, l’amour éternel, solo en conversation avec l’Intelligence artificielle d’Apple. Par sa danse soupl...

Production, soutiens

Production : Améla Alihodzic, Compagnie Himé
Coproductions : Klap - maison pour la danse MARSEILLE, Mac de CRETEIL, CENTQUATRE-PARIS, Les Halles de Schaerbeek BRUXELLES BELGIQUE, L’Avant-scène COGNAC, Théâtre du Fil de l’eau PANTIN, L’Agora BOULAZAC, MA scène nationale MONTBELIARD, Le Théâtre Garonne TOULOUSE, Théâtre de SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES, scène nationale, Le PLAT TOYOHASHIJAPON (en cours)...
Avec le soutien du mécénat de la Caisse des Dépôts.
La compagnie Himé reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l’ensemble de ses projets.
La compagnie Himé est soutenue par le Ministère de la culture - DRAC Ile de France, par la Région Ile-de-France et le Département du Val-de-Marne.
Kaori Ito est artiste associée à la Mac de Créteil et au CENTQUATRE-PARIS et en compagnonnage artistique avec KLAP Maison pour la danse.