• #théâtre

L’Injustice des rêves

06 > 07.12.2021

  • Hors les murs - au Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France

dans le cadre du Festival Impatience

Fabriquée avec un peu de science et beaucoup de fiction, L’Injustice des rêves de la compagnie Salut Martine déterre les textes antiques pour anticiper l’avenir. Quelques deux siècles après le nôtre, l’apocalypse annoncée tarde encore à arriver. Et les artistes, devenus des scientifiques, s’obstinent toujours à comprendre la force tragique du monde.


Pass Impatience : découvrez tous les spectacles en illimité (de 30 à 35€) !
Avec votre pass, assistez à au moins 7 projets et votez pour votre spectacle coup de cœur.

Tarifs

  • tarif abonné 6 €
  • tarif réduit 6 €
  • tarif jeune 6 €
  • tarif adhérent 6 €
  • tarif plein 12 €
  • parcours pros impatience
  • tarif adhérent impatience

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • lun. 06 déce. 20h45
  • mar. 07 déce. 20h45
en voir plus

Infos pratiques

durée indicative : 1h30
→ réservez un Pass Impatience
navette gratuite aller-retour :
JTN > Théâtre Louis Aragon
→ réservez la navette

TLA - Théâtre Louis Aragon - Scène conventionnée d'intérêt national
24 boulevard de l’Hôtel de Ville
93290 Tremblay-en-France

en voir plus

Abonnez-vous

  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert
  • invitations...
je m'abonne
À propos

Nous sommes en 2200. Les hommes ont abandonné les religions et l’idée même de forces transcendantales. Le théâtre, désormais relié à la science, poursuit son étude de l’humain grâce aux technologies biologiques et digitales. En assemblant les textes de neuf tragédies de Sénèque, la compagnie Salut Martine, sous la direction de Vincent Menjou-Cortès, imagine le futur dans une boîte blanche. C’est ainsi qu’un chercheur-artiste reconstruit un drame survenu durant la grande épidémie de peste qui a frappé la planète entre 2100 et 2115. Une histoire qui se raconte grâce à une intelligence artificielle capable d’extraire les rêves de Bertrand, Christophe, Sarah et Michèle, tou.te.s les quatre retrouvé.e.s mort.e.s dans l’abri souterrain où ils ont passé quinze années à attendre la fin du monde. Entre lumières froides et fluorescentes, voix humanoïdes mixées à un paysage musical futuriste et mots venus d’un autre temps, L’Injustice des rêves marie antiquité et anticipation.


Oara
avec le soutien de l’OARA

Distribution

une création de Salut Martine
sous la direction de Vincent Menjou-Cortès
avec : Grégoire Baujat, Morgane Fourcault, Amélie Porteu de la Morandière, Geoffroy Rondeau
dramaturgie : Juliette de Beauchamp
scénographie : Fanny Laplane
costumes : Salvatore Pascape

création lumière et régie générale : Hugo Hamman
création vidéo : Lisa Menjou-Cortès
régie son : Jules Lotscher
régie plateau : Maïalen Arestegui
régie vidéo : Paul Maillot
administration et production : Adeline Bodin


Production, soutiens

Coproduction : Scène Nationale du Sud-Aquitain, CDN de Normandie-Rouen, Gallia Théâtre (Saintes), l’Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine. Avec le soutien : du Théâtre du Cloître - Scène conventionnée de Bellac, du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, de la ville de Bayonne, de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, Région de la Nouvelle-Aquitaine, de l’OARA - Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine et avec la participation artistique de l’ENSATT et du Jeune théâtre national