• #théâtre

Loss

04 > 05.12.2021

  • Hors les murs - au Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN

dans le cadre du Festival Impatience

À la sortie du lycée, Rudy demande une cigarette, se dirige vers la gare et se jette sous un métro. Pour sa famille, le deuil est impossible. Peu à peu, la petite amie de l’adolescent disparu prend sa place au sein du foyer. À travers Loss, c’est toute la puissance tragique des actes désespérés qui explose à la face d’une société s’évertuant à effacer la mort.


Pass Impatience : découvrez tous les spectacles en illimité (de 30 à 35€) !
Avec votre pass, assistez à au moins 7 projets et votez pour votre spectacle coup de cœur.

Tarifs

  • tarif abonné 6 €
  • tarif réduit 6 €
  • tarif jeune 6 €
  • tarif adhérent 6 €
  • tarif plein 12 €
  • parcours pros impatience
  • tarif adhérent impatience

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • sam. 04 déce. 21h
  • dim. 05 déce. 17h
en voir plus

Infos pratiques

durée indicative : 1h10
→ réservez un Pass Impatience
navette aller-retour gratuite vers le Théâtre de Sartrouville
→ réservez la navette

Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - Centre Dramatique National
Place Jacques Brel
78500 Sartrouville

en voir plus

Abonnez-vous

  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert
  • invitations...
je m'abonne
À propos

Comment réagir lorsqu’un fils, un frère, un amoureux décide de se suicider sans aucune explication ? Après que Rudy, un adolescent de 17 ans, s’est jeté sous un train à la sortie du lycée, ses proches refusent le deuil : sa mort n’est pas acceptable. Avec Loss, la metteure en scène Noëmie Ksicova se questionne sur notre relation au tragique dans une société qui semble l’éluder, voire le proscrire. Comment vivre la maladie, la mort, la folie ? Elle propose une immersion au sein d’une famille qui tente de ramener à la vie l’être disparu, quitte à accepter que la petite amie du jeune défunt en emprunte les vêtements, les habitudes, puis la place. Un huis-clos à l’aura mythologique qui, plutôt que de juger la "démence" des actes, souligne l’héroïsme tragique d’un Orphée aux Enfers abrité dans des existences ordinaires.

Distribution

conception : Noëmie Ksicova
texte : Noëmie Ksicova en collaboration avec les comédiens
mise en scène : Noëmie Ksicova avec Cécile Péricone
avec : Théo Oliveira Machado, Lumir Brabant, Anne Cantineau, Antoine Mathieu, Juliette Launay et Noëmie Ksicova
lumière : Annie Leuridan

scénographie : Céline Diez
compositeur : Bruno Maman
régie générale et régie lumière : Louise Rustan
régie son : Morgan Marchand
production, diffusion, relations presse :
AlterMachine | Carole Willemot, Marine Mussillon et Elisabeth Le Coënt
administration : AVEC | Sarah Calvez


Production, soutiens

Production : Compagnie Ex-Oblique
Coproduction : Campus décentralisé Amiens-Valenciennes Pôle européens de création le Phénix scène nationale de Valenciennes, la Maison de la Culture d’Amiens.
Avec le soutien : de la Région Hauts de France, de la DRAC Hauts de France, de la SPEDIDAM, de la Scène conventionnée de Noyon, de la Comédie de Bethune-Centre Dramatique des Hauts de France, du Théâtre Paris-Villette.
Le décor est construit par l’atelier du Théâtre du Nord.