miramar

Création 2022

11 > 14.04.2022

dans le cadre du Festival Séquence Danse Paris

Observer la mer et perdre son regard dans les vagues. Miramar, la nouvelle création du chorégraphe Christian Rizzo appelle à divaguer et à se laisser bercer. Dans un mouvement de flux et reflux semblable au ressac des marées, ce solo suivi d’une pièce de groupe est un terrain d’expérimentations pour des danseurs à la recherche d’un horizon commun.

réservez

Tarifs

  • tarif plein 25 €
  • tarif jeune 20 €
  • tarif réduit 20 €
  • tarif adhérent 18 €
  • tarif abonné 18 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • lun. 11 avri. 21h
  • mar. 12 avri. 21h
  • mer. 13 avri. 21h
  • jeu. 14 avri. 21h
en voir plus

Infos pratiques

durée indicative : 1h

en voir plus

Abonnez-vous

  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert
  • invitations...
je m'abonne
Dans la presse

Instinctif très émotif, visionnaire d'un monde connu de lui seul, dont il nous livre régulièrement des nouvelles, Christian Rizzo affirme une seule chose : sa liberté de rester envers et contre tout au plus proche de lui-même et de ses désirs.

Rosita Boisseau, Le Monde

À propos

Au départ, il y a la mer et surtout ceux qui la regardent. Ces hôtels défraichis et immeubles accrochés à la côte, puis l’horizon, comme un appel à prendre le large. C’est au fil de ses rêveries et traversé par une saudade, ce sentiment entremêlant douceur et mélancolie, popularisé par le fado portugais, que Christian Rizzo imagine miramar. Sur un sol miroitant, baigné d’une lumière qui scanne le plateau de l’avant à l’arrière, un interprète ouvre le bal dans un solo inaugural, avant de laisser place à dix danseurs, communauté éphémère dont il sera à son tour le spectateur. Car dans miramar, c’est par un regard que naît le groupe. Après une maison et en son lieu, le chorégraphe continue de prendre plaisir à convoquer les hors-champs du théâtre, qu’il s’agisse d’un chemin en montagne ou d’un voyage en mer. Miramar, sa dernière création, est une embarquée collective pour des individus en quête d’un ailleurs à faire naître, mais surtout à partager.

Distribution

chorégraphie, scénographie, costumes : Christian Rizzo
interprétation : Youness Aboulakoul, Nefeli Asteriou, Lauren Bolze, Lee Davern, Fanny Didelot, Nathan Freyermuth, Pep Guarrigues, Harris Gkekas, Raoul Riva, Vania Vaneau, Anna Vanneau

création lumière : Caty Olive
création sonore : Gérome Nox
assistante artistique : Sophie Laly
direction technique : Thierry Cabrera
production/Diffusion : Anne Fontanesi, Anne Bautz

Artistes

Diplômé des Beaux-Arts de Nice, musicien d’un groupe de rock et designer de vêtements : Christian Rizzo entre dans la danse avec une boîte à outils bien remplie. Interprète, compositeur ou costumier pour des chorégraphes qui ont teinté la scène des années 90 - Mathilde Monnier ou Hervé Robbe par exemple - il fonde l’Association fragile en 1996 et se lance dans la création. Sa première pièce 100 % polyester, objet dansant n°(à définir) installation de deux robes suspendues dans une ronde, sonne comme un manifeste. Premier volet d’une trilogie autour des danses d’auteurs et des pratiques anonyme...

Production, soutiens

Production : ICI - centre chorégraphique national Montpellier - Occitanie / Direction Christian Rizzo
Coproduction : Bonlieu Scène nationale Annecy, Opéra de Lille, Le CENTQUATRE-PARIS, La Place de la Danse - CDCN Toulouse/Occitanie, Théâtre de Nîmes, Teatro Municipal do Porto / Festival DDD – Dias da Dança (Portugal), Le Parvis, scène nationale Tarbes Pyrénées / GIE FONDOC, Charleroi danse centre chorégraphique Wallonie Bruxelles, Le Bateau Feu Scène Nationale Dunkerque
Remerciements : Ménagerie de Verre - Paris
Avec le soutien de Dance Reflections by Van Cleef & Arpels