• #musique

Concert

17.06.2022

Ayant dédié toute son existence au calypso, chatoyante musique caribéenne dont elle apparaît aujourd’hui la figure iconique dans le monde, Calypso Rose délivre des chansons au parfum irrésistible depuis plus de 50 ans. Animée d’une énergie joyeuse que rien ne semble pouvoir diminuer ou endiguer, elle vient présenter son nouvel album au CENTQUATRE-PARIS.

Tarifs

  • tarif plein 35 €
  • tarif réduit 30 €
  • tarif adhérent 30 €
  • tarif jeune 30 €
  • tarif abonné 30 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • ven. 17 juin 20h30
en voir plus
en voir plus

Abonnez-vous

  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert
  • invitations...
je m'abonne
Dans la presse

Calypso Rose est depuis des décennies la "reine" du calypso, cette musique de carnaval originaire de Trinité-et-Tobago que cette pétillante chanteuse utilise pour faire danser les foules mais aussi faire avancer la cause des femmes.

L’Express

À propos

Style musical chaloupé et chamarré, apparu en République de Trinité-et-Tobago à la fin du 19ème siècle, le calypso – proche à l’origine du jazz de la Nouvelle-Orléans - s’est d’abord développé dans les carnavals. Largement popularisé durant les années 1950 par Harry Belafonte et Robert Mitchum, il a trouvé depuis une ambassadrice locale d’envergure majeure en la personne de Calypso Rose. Chanteuse merveilleuse, doublée d’une autrice-compositrice talentueuse, elle a enregistré plus de 800 chansons et une vingtaine d’albums au long de son impressionnant parcours, initié à l’orée des années 1960. Rencontrant un succès considérable dans de nombreux pays depuis quelques années, elle jouit d’une grande aura en France, grâce en particulier à l’album Far From Home (2016), coproduit par Manu Chao. D’un âge désormais vénérable, la légendaire fleur du calypso, loin de se faner, se montre toujours aussi pétulante et grisante sur disque comme sur scène : tout simplement immarcescible.


Artistes

Née le 27 avril 1940 sur l'île de Tobago, en République de Trinité-et-Tobago, dans une famille de treize enfants, Linda McCartha Monica Sandy-Lewis commence à composer et chanter durant son adolescence. Elle adopte le nom de scène Calypso Rose au début de sa carrière professionnelle et se fait vite remarquer lors de carnavals ou de concours musicaux. En 1978, elle devient la première femme à remporter le concours Monarque du calypso (à la Trinité-et-Tobago). La reconnaissance internationale va lui amener par la suite d’autres prix prestigieux, notamment la Victoire de l’album de musiques du mo...