Le Syndrome de Cassandre

21 > 28.12.2017

Clown hagard et merveilleux. Illusionniste génial et inquiétant. Yann Frisch évolue seul en scène dans une étrange boîte noire, d’où jaillit un monde de fantaisies très éloigné des clichés du genre. Atmosphère sombre. Trouble dans la perception… Le raconteur de rêves est aussi mangeur compulsif de bananes. Apparition, disparition, émotions. Le clown tragique traverse des mondes parallèles, et le public avec lui.

Dans ce spectacle écrit avec Raphaël Navarro, Yann Frisch manipule à l’envi les spectateurs. Effets magiques au service d’un auteur.

Tarifs

  • tarif plein 20 €
  • tarif réduit 15 €
  • tarif abonné 104 12 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • jeu. 21 déce. 20h
  • ven. 22 déce. 20h
  • sam. 23 déce. 20h
  • mar. 26 déce. 20h
  • mer. 27 déce. 20h
  • jeu. 28 déce. 20h
en voir plus
en voir plus

Abonnez-vous

  • priorité de réservation
  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert, invitations...
je m'abonne
Dans la presse

[…] le champion du monde de magie a dû prendre aussi des leçons de stand-up, tant il a l’art de jouer avec les spectateurs, de les provoquer et de les faire réagir. On conseillera particulièrement son « Syndrome » aux adolescents — les vrais et ceux qui le sont restés.

Fabienne Darge, Le Monde

À propos

Drôle et tragique à la fois, la figure de ce spectacle est en quête de légitimité. Inspiré du « syndrome de Cassandre » – un concept qui s’appuie sur la mythologie grecque pour évoquer les prédicateurs pessimistes… –, Yann Frisch déboule sur le plateau avec l’envie d’être crédible, écouté, entendu. Mais, par malheur, quand il entre en scène, avec un nez rouge et une kyrielle de problèmes, ce sont les rires qui fusent…

Inspiré par cette « tragédie grecque du clown », Yann Frisch va balader les spectateurs aux confins du vrai et du faux. Mangeur de banane compulsif, il est aussi raconteur de rêves. Un être chimérique à mi-chemin de Boudu sauvé des eaux et de Buster Keaton. Effrayant et attachant en même temps. Menteur invétéré et manipulateur hors pair, il fait vivre tout un monde de fantaisies. Apparition, disparition, émotions… L’artiste traverse des mondes parallèles, et le public avec lui. Dans ce spectacle magique à effets de surprise, tout est permis pour semer la confusion.

Avec son complice Raphaël Navarro, pionnier d’un genre inédit de magie nouvelle et poétique, Yann Frisch joue habilement avec nos perceptions. Un brin fou, un brin clochard, un brin enfant, il nous entraîne dans un spectacle sensible et bouleversant.

Distribution

de et avec : Yann Frisch
coécriture : Raphaël Navarro
dramaturgie : Valentine Losseau
lumière : Elsa Revol
regard extérieur clown : Johan Lescop
régie générale : Étienne Charles

régie plateau : Zoé Bouchicot, Claire Jouët-Pastré
régie son, lumière : Laurent Beucher
scénographie et costumes : Claire Jouët-Pastré
construction décor : Bernard Painchault
construction marionnette : Johanna Elhert

Artistes

Né en 1990, Yann Frisch se forme d’abord à l’école de cirque du Lido de Toulouse. Il découvre le jonglage et le clown. Sa rencontre en 2008 avec Raphaël Navarro et la magie nouvelle est fondatrice. Il intègre la Cie 14:20 en 2010. Magicien le plus titré de l’histoire de la discipline, il est champion du monde de magie ou en 2012. En 2013, il fonde la compagnie L’Absente et crée son premier spectacle seul en scène, Le Syndrome de Cassandre, 2015. Il collabore avec Ibrahim Maalouf (Illusions, Olympia, 2015). Il est l’un des auteurs interprètes de Nous, rêveurs définitifs (Rond-Point, 2016).

...

À découvrir également
Production, soutiens

production : Cie L’Absente / coproduction : le Channel, Scène nationale, Calais ; Les Quinconces–L’Espal, scène conventionnée, Le Mans ; la Cité du cirque Marcel Marceau, Le Mans ; le Carré magique, Pôle national des arts du cirque, Lannion ; la Grange Dîmière, Théâtre de Fresnes ; la Cascade, Pôle national des arts du cirque, Bourg-Saint-Andéol ; la Brèche, Pôle national des arts du cirque de Basse-Normandie, Cherbourg–Octeville ; théâtre de Cusset, cirque-théâtre d’Elbeuf, Pôle national des arts du cirque, Haute-Normandie ; les Subsistances, Lyon ; CIRCa, Pôle national des arts du cirque, Auch ; l’Agora, Pôle national des arts du cirque, Boulazac–Aquitaine ; théâtre Romain Rolland, Villejuif ; théâtre du Rond-Point, Paris ; Mes Scènes Arts ; le Train Théâtre, Portes-lès-Valence ; le Lieu Unique, Scène nationale, Nantes ; la Passerelle,  Scène nationale, Saint-Brieuc ; l’Avant-Scène Cognac / avec le soutien du château de Monthelon, Montréal ; SVET des Coëvron, Evron, espace Périphérique, ministère de la Culture et de la Communication, DRAC Pays de la Loire, région des Pays de la Loire