Le Cahier noir

d’après le roman illustré d’Olivier Py (Actes Sud, 2015)

23.01 > 03.02.2018

dans le cadre du Festival LES SINGULIERS #2

Dans son Cahier Noir écrit à dix-sept ans, Olivier Py peint avec humour et lyrisme sa jeunesse en province. Confessions douloureuses et dessins à l’encre brune. Volonté d’esclavage, cérémonies dégradantes. On y retrouve ses thématiques obsessionnelles comme la sexualité et la foi, le monde érotisé par la littérature. Trente-cinq ans plus tard, l’auteur et metteur en scène adapte ce premier roman au théâtre. Dans un décor épuré, un trio d’acteurs révèle avec brio l’univers singulier d’un grand auteur condamné à la transcendance.

Complet

Tarifs

  • tarif plein 18 €
  • tarif réduit 15 €
  • tarif abonné 104 10 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus
en voir plus
Dans la presse

D’une écriture hallucinante pour son âge, rimbaldienne et claudélienne à la fois, drôle, prétentieuse et méchante, le jeune Olivier (admirablement incarné par Emilien Diard-Detœuf, vrai feu follet dionysien) écrit ses fièvres narcissiques, ses tourments masochistes, ses dangereuses sublimations. C’est scandaleux et magnifique.

Fabienne Pascaud, Télérama

À propos

Écrit à 17 ans dans la ville de Grasse où Olivier Py a grandi, ce journal intime retrace ses affres et désirs les plus crus. Témoignage d’un adolescent homosexuel dans une ville de province des années 1980. Fantasmes d’une sexualité masochiste pour mithridatiser la mort, ou sauver le monde de la « merde grise » ? Olivier Py peint avec lyrisme, forfanterie et humour les jours d’ennui comme les nuits éblouies. Sa volonté d’esclavage et les cérémonies dégradantes. Les médecins gras du ventre et les boutiquières de province. Mais aussi la beauté surnaturelle de Pierre le motard. Et déjà le monde érotisé par la littérature !

L’enfant sacrificateur et assoiffé d’absolu - qu’il était à 17 ans -, est superbement interprété par Émilien Diard-Detœuf. Avec puissance et élégance, ce comédien incarne le jeune Olivier Py et compose avec le personnage de Lucas (interprété par Emmanuel Besnault), l’ami chrétien qui a naïvement trouvé la foi et ne l’a jamais déçu. À leurs côtés, Sylvain Lecomte endosse plusieurs personnages masculins autrefois rencontrés par l’auteur rimbaldien.

Distribution

de : Olivier Py
avec : Emmanuel Besnault, Emilien Diard-Detoeuf et Sylvain Lecomte
créé et dirigé par : Olivier Py
création des décors : Pierre-André Weitz
régisseur-accessoiriste : Florent Gallier

Retrouvez ce spectacle en tournée

Médias
  • Olivier Py Le Cahier Noir Marc Domage Diapo04
  • cahier-noir_diapo05
  • cahier-noir_diapo03
  • Olivier Py Le Cahier Noir Marc Domage Diapo03
  • cahier-noir_diapo04
Artistes

Auteur, metteur en scène et acteur, Olivier Py est né en 1965. Formé à l’École nationale supérieure d’arts et techniques du théâtre puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, il fait aussi des études de théologie. En 1988, il écrit sa première pièce Des oranges et des ongles et fonde sa compagnie. Fidèle au Festival d’Avignon, il y crée l’événement en 1995 avec La Servante, histoire sans fin, avant d’y revenir à maintes reprises, notamment avec L’Énigme Vilar, créé dans la cour d’honneur du palais des Papes en 2006.

Directeur du CDN d’Orléans (1998-2006) puis de l’Odéon-Théâtre...

À découvrir également
Production, soutiens

production : Le CENTQUATRE-PARIS - avec le soutien du Festival d’Avignon