Still life + Ghost

17 > 21.04.2019

dans le cadre du festival SÉQUENCE DANSE PARIS

Grand nom de la danse contemporaine, Angelin Preljocaj présente deux créations récentes réunies en un même programme. Pièce courte, Ghost prend la forme envoûtante d’une immersion dans l’esprit et l’univers du grand chorégraphe Marius Petipa. Lui fait écho Still Life, ample pièce pour six danseurs s’inspirant du genre pictural des vanités : un splendide ballet moderne, éminemment suggestif, scandé par la musique du duo Alva Noto et Ryuichi Sakamoto.

Tarifs

  • plein tarif 28 €
  • tarif réduit 20 €
  • tarif abonné 104 15 €
  • tarif adhérent 104 15 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • mer. 17 avri. 21h
  • jeu. 18 avri. 21h
  • ven. 19 avri. 21h
  • sam. 20 avri. 21h
  • dim. 21 avri. 21h
en voir plus

Infos pratiques

durée indicative : 1h

en voir plus

Abonnez-vous

  • priorité de réservation
  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert, invitations...
je m'abonne
Dans la presse

Ce ballet, extrêmement bien dansé, mêlant classique de haut niveau et danse contemporaine, doté de sublimes pas de deux, s'attire les faveurs du public. Avec raison.

François Delétraz, Le Figaro

À propos

Jouissant d’une très large reconnaissance en France et à l’étranger, Angelin Preljocaj ne se repose pourtant pas sur ses lauriers, loin s’en faut. Au sein, et au moyen, de son Pavillon Noir, Centre Chorégraphique National d’Aix-en-Provence, il explore toujours aussi intensivement le corps et le mouvement et se lance dans de nouveaux projets avec une implacable régularité. Réunies en un même programme, Ghost et Still Life sont ses deux récentes créations. Créée à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Marius Petipa, auteur de ballets devenus légendaires, Ghost est une pièce courte se présentant comme une immersion dans l’esprit du chorégraphe, au moment – en 1895 – où il imagine son célèbre Lac des cygnes et ouvrant sur une évocation de son empreinte dans l’inconscient collectif. Ample pièce pour six magnifiques danseurs, Still Life s’inspire, quant à elle, du genre pictural des vanités, ces natures mortes à haute valeur symbolique qui fleurirent particulièrement durant le 17ème siècle. Dans l’ombre d’Eros et de Thanatos, Angelin Preljocaj orchestre ici un splendide ballet moderne tout en clairs-obscurs, dont la dynamique cinétique, de ralentis en accélérations, n’a d’égale que la puissance suggestive, sa beauté étant encore amplifiée par la vibrante musique électronique du duo Alva Noto et Ryuichi Sakamoto.

Distribution

chorégraphie : Angelin Preljocaj
musique : Alva Noto et Ryuichi Sakamoto
création sonore : 79D
scénographie et costumes : Lorris Dumeille
lumières : Éric Soyer

assistant, adjoint à la direction artistique : Youri Aharon Van den Bosch
assistante répétitrice : Cécile Médour
choréologue : Dany Lévêque

Artistes

Né en France de parents albanais, Angelin Preljocaj apprend d’abord la danse classique puis s’oriente vers la danse contemporaine, qu’il découvre avec Karin Waehner à la Schola Cantorum. Après une période d’étude à New York auprès de Merce Cunningham en 1980, il reprend son parcours en France et intègre la compagnie de Dominique Bagouet en 1982. Il débute comme chorégraphe en 1984 avec Aventures coloniales, pièce conçue en binôme avec Michel Kelemenis, et Marché noir, signée par lui seul. Depuis, il a créé 51 pièces, du solo aux formes les plus amples, en s’associant régulièrement avec des art...

Production, soutiens

Production : Ballet Preljocaj