• ON THE ROAD  ON THE ROAD  ON THE ROAD  
  • ON THE ROAD  ON THE ROAD  ON THE ROAD  
  • ON THE ROAD  ON THE ROAD  ON THE ROAD  

Le titre du spectacle est : aléatoire

Création 2015

Elles se présentent comme un « groupuscule de deux personnes issues des arts visuels et des sciences politiques ». Alice et Sonia déroulent un raisonnement à la fois absurde et rondement mené, avec pour étendard l’égalité des choses qui existent. Dans un contexte de revendications sociales en tout genre, Alice et Sonia ont donc trouvé une solution radicale à l’inégalité : s’envoler pour le pays idyllique des Que sais-je ? et de tous les thèmes traités par la collection, que ce soit l’Internationale socialiste, le snobisme ou le bruit. Equilibristes du jeu de mot, Alice et Sonia déroulent dans Le titre du spectacle est : aléatoire une bobine de sens, réunissant dans une pirouette art, trognons de pomme et société.

Dans la presse

De fait, Alice et Sonia mettent sur le même plan de leur travail aussi ludique que rigoureux le beau et le laid, Velasquez et le peintre du dimanche, le salon de coiffure de la rue Mirepoix et la Biennale de Venise. Il en ressort un rafraîchissement de l’approche des choses de ce monde, une liberté de circuler sans limites entre les mots, les concepts et les faits, un art de marier imparablement la carpe et le lapin, le parapluie et la machine à coudre. Leur curiosité est sans bornes et surtout sans oeillères.

Jean-Pierre Thibaudat , Mediapart

Artistes

La préoccupation principale d’aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii est de « pousser le bouchon » et de réussir à faire coexister des questions graves comme la mort des idées, la crise de la démocratie ou la fin du monde, avec une planète légère faite de nuages coureurs, de fleurs bègues et d’animaux sans tête. Ce duo intervient en articulant langage et images : selon les contextes, ces interventions prennent la forme de spectacles, d’expositions racontées, de conférences ou d’éditions. Depuis 2015, ce groupuscule est artiste associé au CENTQUATRE-PARIS, où il a déjà prés...