Concert

1re partie : Sparky In The Clouds

05.12.2018

Ayant connu une véritable renaissance artistique au début des années 2000, le flamboyant chanteur jamaïcain Winston McAnuff a noué une collaboration privilégiée avec l’exubérant accordéoniste français Fixi. Ensemble, ils distillent une musique grande ouverte sur le monde, traversée de multiples influences. Ils reprennent maintenant la route pour propager les bonnes vibrations de leur nouvel album, à la fois tonique et éclectique, taillé sur mesure pour la scène.

Tarifs

  • plein tarif 27 €
  • tarif réduit 24 €
  • tarif adhérent 104 21 €
  • tarif abonné 104 21 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • mer. 05 déce. 20h30 Presque complet
en voir plus

Infos pratiques

durée indicative : 2h30

en voir plus

Abonnez-vous

  • priorité de réservation
  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert, invitations...
je m'abonne
Dans la presse

L'improbable et irrésistible duo Winston McAnuff & Fixi est de retour avec son reggae universel, gonflé aux sons du monde et nous embarque sur les routes jamaïcaines pour une transe aussi festive qu'engagée.

Guillaume Schnee, FIP

À propos

Après des années d’éclipse, Winston McAnuff a repris son activité musicale de plus belle au début des années 2000 suite à sa rencontre avec les responsables de Makasound, label français (aujourd’hui disparu) spécialisé dans le reggae roots. Depuis, celui que l’on surnomme « Electric Dread » semble en état de survoltage permanent, débordant de créativité et enchaînant les projets à une cadence élevée. Désormais étroitement lié à la scène française, il va notamment croiser la route de Camille Bazbaz pour deux albums – A Drop (2005) et A Bang (2011) – aussi colorés que vitaminés. Paru en 2006 et enregistré avec les instrumentistes du groupe de rap-musette Java, l’album Paris Rockin’ – détonant mélange de styles – l’amène ensuite à former un duo de choc avec l’un des membres de Java, l’accordéoniste/claviériste Fixi. Ensemble, ils signent l’album A New Day (2013), auquel participent plusieurs autres musiciens renommés (Cyril Atef, Tony Allen, Matthieu Chedid…), et y distillent un une musique caribéenne multicolore, imprégnée de blues, d’afrobeat, de soul, de reggae, de maloya ou encore de musette. Précédé par le pétaradant single Big Brother, leur nouvel album relève du même nomadisme musical et fait crépiter des sons de multiples horizons : un feu d’artifice terriblement groovy qui trouve son éclat maximal sur scène !

Distribution

chant, guitare : Winston McAnuff
piano, accordéon, clavier, chœurs : Fixi
guitare, chœurs : Mathilda Haynes
basse, chœurs : Sébastien Richelieu
percussions, chœurs : Natascha Rogers
son : Nicolas Fau
régie : Erell Bihan

Médias
Artistes
McAnuff

Winston McAnuff

Artiste résident

Né en 1957 à Mandeville (Jamaïque), fils de pasteur, Winston McAnuff a démarré la musique en chantant du gospel à l’église. Parti vivre à Kingston dans les années 1970, il y fait la connaissance de divers producteurs et musiciens tels que Hugh Mundell, Derrick Harriott et Jacob Miller. Il commence alors à composer et enregistre deux albums à la fin de la décennie. Quelques années plus tard, il choisit de mettre sa carrière en suspens pour se consacrer à l’éducation de ses enfants. Au début des années 2000, le label Makasound le sort de l’ombre en publiant une compilation (Diary of the Sile...