Extended Play

27 > 29.03.2018

dans le cadre de SÉQUENCE DANSE PARIS

Pièce élaborée en binôme par l’artiste visuelle Daniela Bershan et la chorégraphe Ula Sickle, Extended Play se saisit de la pop comme d’une matière modulable à l’infini et la projette vers le futur par le biais d’un dispositif scénique ultra moderne et hyper tonique, basé sur une réappropriation des codes de la culture contemporaine. Bienvenue dans une nouvelle dimension, où tous les rêves sont permis.

Complet

Tarifs

  • tarif plein 18 €
  • tarif réduit 15 €
  • tarif abonné 104 10 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

durée : 1h15

en voir plus
Dans la presse

Un casting rutilant de performers choisis parmi deux cents interprètes à Berlin et à Bruxelles [..] à l’heure de YouTube et autres canaux internet, Sickle propose un grand mixe de peaux, de couleurs et de sonorités.

Philippe Noisette, Les Inrockuptibles

À propos

Dans leur pièce précédente, Kinshasa Electric, créée en 2014, Daniela Bershan et Ula Sickle donnaient à ressentir la formidable énergie qui émane – en particulier à travers la musique et la danse – de la bouillonnante capitale du Congo. Cette très stimulante collaboration se poursuit à présent avec Extended Play, nouvelle création dans laquelle la musique, intimement liée à la danse, joue un rôle de première importance.

Le titre de la pièce fait référence à un format spécifique de disque – appelé plus simplement EP – qui contient généralement 4 morceaux (dont souvent un ou plusieurs remixes), pour une durée totale allant de 15 à 30 minutes. C’est le format le plus répandu dans la musique électronique. « Dans Extended Play, il s’agit de prendre la pop comme une matière vivante qui grandit, se détruit elle-même et se reconstruit, explique Ula Sickle. Je tente avec Daniela de rêver le futur de la pop. »  

Sur le plateau, plongé dans une semi-obscurité tout à fait propice au rêve, le spectateur peut s’installer ou circuler à sa guise, au contact immédiat des cinq performeurs – qui dansent, chantent, scandent par la voix ou le mouvement et même agissent directement sur la musique au moyen de tablettes. Basé sur une réappropriation percutante des codes de la culture contemporaine, ce dispositif scénique ultra moderne et hyper tonique nous transporte durant 70 minutes dans un autre espace-temps, au sein duquel la pop – au sens extra large – semble pouvoir se réinventer à l’infini.

Distribution

concept, mise en scène : Daniela Bershan, Ula Sickle
création, performance : Popol Amisi, Emma Daniel, Antoine Neufmars, Andy Smart, Lynn Rin Suemitsu
app : Black Adopo
samples, arrangements musicaux : Daniela Bershan
arrangements chorégraphiques : Ula Sickle

son : Nicolas Vanstalle
lumières : Ula Sickle, Elke Verachtert
costumes, stylisme : Sabrina Seifried
assistante costumes : Heidi Ehrhart (KVS)
coach vocal : Didier Likeng
troisième œil : Matt M. Hare

À découvrir également
Production, soutiens

remerciements : David Helbich, Agnès Gayraud, Jeannot Kumbonyeki Deba, Joel Makabi Tenda, Laure Ferraris, PAF, Margareta Andersen, Jan Goossens, Danny Op de Beeck & l’équipe du KVS, Christophe Slagmuylder & le Kunstenfestivaldesarts - production exécutive : Caravan Production (Bruxelles) - coproduction : Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles), KVS (Bruxelles), La Villette - Résidences d’artistes  2016 (Paris) - avec le soutien : des Autorités flamandes et de la Commission Communautaire  flamande de la Région de Bruxelles-Capitale