Femme non-rééducable

23 > 25.01.2020

dans le cadre du festival Les Singuliers

Le 7 octobre 2006, Anna PolitkovskaÏa est retrouvée assassinée à Moscou dans une cage d’escalier : la journaliste russe enquêtait sur le conflit armé en Tchétchénie. À travers son texte Femme non-rééducable, Stefano Massini poursuit sa quête de vérité. En le mettant en scène, Thomas Bellorini fait jouer les ressorts du théâtre pour percer là où le journalisme a échoué.

Tarifs

  • plein tarif 18 €
  • tarif réduit 15 €
  • tarif adhérent 10 €
  • tarif abonné 10 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • jeu. 23 janv. 20h30 Complet
  • ven. 24 janv. 19h30 Complet
  • sam. 25 janv. 19h30
en voir plus

Infos pratiques

abonnement : spectacle de la liste
A+ "je suis curieux"

durée indicative : 1h10

en voir plus

Abonnez-vous

  • priorité de réservation
  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert, invitations...
je m'abonne
À propos

« C’est comme si, dans le monde, il y avait des chambres à coucher, des salons, des salles à manger et – hélas – des débarras. La Tchétchénie est un débarras. Et, de fait, on ne lui consacre que les reliquats de l’information. » Le constat de l’écrivain Stefano Massini dans sa pièce Femme non-rééducable a assommé Thomas Bellorini. À travers ce texte tranchant et sans fioriture, qui mêle les faits politiques bruts à la vie intime d’Anna, le metteur en scène poursuit l’enquête à sa manière. Il diffracte le sujet en un dispositif théâtral choral de dix comédiens, où le témoignage est mis en perspective par la musique et la poésie. Cette petite république du sud de la Russie, sous le joug de la « dictature de Kadyrov [désigné par Vladimir Poutine], digne des plus grandes dystopies », est enfin mise sur le devant de la scène, nous dit Thomas Bellorini.

Thomas Bellorini est artiste résident au CENTQUATRE-PARIS.

Distribution

texte : Stefano Massini
mise en scène : Thomas Bellorini
collaboration artistique : Hugo Henner
traduction : Pietro Pizzuti (Édition l’Arche)
lumières : Victor Arancio
son : Nicolas Roy

avec : François Pérache, Édouard Demanche, Adrien Noblet, Zsuzsanna Varkonyi, Marie Surget, Simon Koukissa, Brenda Clark, Stanislas Grimbert, Christabel Desbordes, June Van der Esch

Artistes
Bellorini

Thomas Bellorini

Artiste résident·e

Metteur en scène, compositeur, chanteur et chef de chœur, Thomas Bellorini appréhende la scène à travers la musique et les écritures contemporaines. En 2014, alors qu’il entre en résidence au CENTQUATRE, Il crée À la périphérie, écrite par l’auteure turque Sedef Ecer. Il aborde les notions d’exil et de frontières, thématiques qui l’accompagnent depuis longtemps dans son travail musical autour des langues et des musiques du monde. Tout en poursuivant son travail de compositeur, il met en scène en 2017 Le dernier voyage de Sindbad de Erri de Luca. Thomas Bellorini est également pédagogue. Il tra...

Production, soutiens

Production : Compagnie Gabbiano