Virages

30 > 31.03.2019

dans le cadre du festival SÉQUENCE DANSE PARIS

Avec Virages, pièce pour cinq performeurs construite sur le mouvement de la marche, le danseur et chorégraphe Thibaud Le Maguer amène un groupe à (ré)inventer des formes de libre circulation au sein d’un dispositif de surveillance - chaque performeur (re)dessinant ses trajets dans l’instant présent, en interaction étroite avec les autres. Une expérience subtilement vertigineuse, qui suscite un trouble croissant chez le spectateur.

Tarifs

  • plein tarif 15 €
  • tarif réduit 12 €
  • tarif abonné 104 10 €
  • tarif adhérent 104 10 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

durée indicative : 45 mn

abonnement : spectacle de la liste
A+ "je suis curieux"

en voir plus
À propos

Développant un langage chorégraphique dont la rigueur méthodique n’a d’égale que la vibration poétique, Thibaud Le Maguer s’attache à susciter des expériences sensibles qui influent en profondeur sur la perception du spectateur. Pièce pour cinq performeurs (trois hommes et deux femmes), Virages se focalise sur la marche, cette action qui rythme la vie humaine au quotidien. La marche qui est ici mise en jeu n’est toutefois pas une marche ordinaire : confinée dans un espace clos, qui induit des formes de circularité, elle ne tend vers aucun lieu prédéterminé. N’en subsiste que la dynamique, l’élan de l’un(e) vers les autres, chaque performeur dessinant ses trajets dans l’instant présent et les remodelant sans cesse, en interaction étroite avec les autres. Leur détermination est palpable, ils avancent, se toisent, se croisent, s’éloignent, se rapprochent, et semblent répondre par leurs mouvements – jamais prévisibles ni trop lisibles – à une suggestion secrète. Évoluant dans un dispositif lumineux sophistiqué, qui traque et découpe leurs silhouettes, ils y font naître un espace invisible, continûment mouvant, dont le tracé toujours recommencé vient perturber le bon fonctionnement du dispositif – comme une lente et imperceptible opération de sabotage de la technique par l’organique. Sous l’effet d’une telle mise en tension, un trouble persistant envahit le spectateur et s’accroît tout au long de cette pièce subtilement vertigineuse.

Distribution

conception et chorégraphie : Thibaud Le Maguer
avec : Kévin Lévêque, Maeva Cunci, Alexandre Da Silva, Déborah Pairetti et Léo Lequeuche
dispositif interactif et image : Antoine Villeret
lumière : Annie Leuridan et Christophe Fougou
musique : David Merlo

tenues : NESCÙ
régie générale : Christophe Fougou
régie vidéo : Claire Pollet
assistant répétition : Kévin Lévêque

Artistes
Le Maguer

Thibaud Le Maguer

Artiste résident·e

Né en 1980, Thibaud Le Maguer est danseur et chorégraphe. Après avoir suivi le programme ex.e.r.ce au CCN de Montpellier puis Transforme, la perception au sein de la Fondation Royaumont, il a étudié au Fresnoy – Studio national des arts contemporains. Interprète dans le champ chorégraphique, théâtral et cinématographique depuis 2000, il développe sa propre démarche depuis 2006. À mi-chemin entre les arts visuels et la chorégraphie, son travail s’intéresse au corps en tant qu’outil d’exploration et de représentation du vivant et vise au déploiement d’une poétique des transformations. Brouillant...

Production, soutiens

Coproduction : Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains / Le Gymnase – Centre de Développement Chorégraphique National de Roubaix / ANIMAE CORPUS
Avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France et du Conseil Régional Hauts-de-France au titre de l’aide à la création chorégraphique.

Thibaud Le Maguer est artiste en résidence au CENTQUATRE-PARIS.