[ʒaklin] Jacqueline

Ecrits d’Art Brut

10 > 15.01.2020

dans le cadre du festival Les Singuliers

Certains textes sont d’une intensité telle que la langue elle-même, voire le corps entier, se transforment pour l’exprimer. En mettant en scène pour la première fois des textes écrits par des personnes marginalisées, Olivier Martin-Salvan ouvre une percée dans la tête des « fous », dont l’acuité existentielle ferait rougir les plus sains d’esprit.

Tarifs

  • plein tarif 20 €
  • tarif réduit 16 €
  • tarif adhérent 12 €
  • tarif abonné 12 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • ven. 10 janv. 19h30
  • sam. 11 janv. 19h30
  • dim. 12 janv. 16h
  • mar. 14 janv. 19h30
  • mer. 15 janv. 19h30
en voir plus

Infos pratiques

abonnement : spectacle de la liste
A+ "je suis curieux"

durée indicative : 1h

en voir plus
  • ouverture des ventes le 03/09/2019, ou dès aujourd'hui dans l'abonnement
réservez
Dans la presse

Olivier Martin-Salvan, concentré d’énergie, de finesse et d’intelligence, est un des comédiens les plus talentueux de sa génération.

Catherine Robert, La Terrasse

À propos

On dit des textes écrits par les patients anonymes de l’hôpital psychiatrique Sainte-Anne à Paris qu’ils sont « sans sépulture », et de ceux rassemblés par Michel Thévoz qu’ils sont « bruts ». Olivier Martin-Salvan leur dédie une scène, un corps et des voix. Cette langue indomptable, il l’a exhumée puis sondée jusqu’à l’incarner complètement : c’est l’obsession de Jules Doudin pour la violence sociale du foyer et de l’asile ; ce sont les allitérations en « k » de Jacqueline et les listes de Sacha. Sur scène, le comédien enfile ces mots à mesure qu’il retire les robes-sculptures conçues par Clédat & Petitpierre, s’effeuillant face à son double-musicien, Philippe Foch, enfermé dans une cage iridescente et dont il finit par absorber les barreaux comme autant d’instruments. [ʒaklin] fait battre les mots de ceux, « indemnes de culture artistique », que l’on enferme, comme on ferme les yeux sur les secrets les mieux gardés de l’existence.

Distribution

Conception artistique : Olivier Martin-Salvan
Composition musicale : Philippe Foch
Avec : Philippe Foch & Olivier Martin-Salvan
Collaboration à la mise en scène : Alice Vannier
Regard extérieur : Erwan Keravec

Scénographie et costumes : Clédat & Petitpierre
Lumières : Arno Veyrat
Retranscription des textes : Mathilde Hennegrave
Régie générale et régie son : Maxime Lance
Régie lumière : Thomas Dupeyron

Artistes
Martin-Salvan

Olivier Martin-Salvan

Artiste associé·e

Comédien, chanteur lyrique ou « concepteur artistique », Olivier Martin-Salvan est artiste associé au CENTQUATRE, après plusieurs années au Quartz, à Brest. Il s’est formé à l’École Claude Mathieu (2001-2004) avant de collaborer avec des metteurs en scène tels que Benjamin Lazar (Le Bourgeois Gentilhomme, Pantagruel) et Pierre Guillois (Le Gros, la Vache et le Mainate, Bigre) ou encore avec la danseuse et chorégraphe Kaori Ito (Religieuse à la fraise) et l’écrivain Valère Novarina (L’Acte inconnu, Le Vrai Sang, L’Atelier Volant). Parcourant les registres, de la comédie dramatique avec Fumi...

Production, soutiens

Production : Tsen Productions

Coproductions : Le Tandem Scène nationale de Arras-Douai, Le CENTQUATRE-PARIS, Le Lieu Unique Scène nationale de Nantes, La Maison de la Culture de Bourges - Scène Nationale, Scène nationale du Sud-Aquitain, Tréteaux de France Centre dramatique national, Le Théâtre de Cornouaille Scène nationale de Quimper.


Avec le soutien de la DRAC Ile-de-France (aide à la création)

Accueil en résidence : Le Tandem Scène nationale de Arras-Douai, Le CENTQUATRE-PARIS, Théâtre de la Cité – CDN Toulouse Occitanie, Théâtre de l’Entresort de Morlaix, Tréteaux de France Centre dramatique national.

Olivier Martin-Salvan est membre du collectif artistique de La Comédie de l’Est Colmar CDN / direction Emilie Capliez et Matthieu Cruciani et également parrain de la promotion 2018 – 2021 de l’Ecole de la Comédie de Saint-Étienne CDN

Philippe Foch est artiste associé à Césaré, Centre national de création musicale de Reims et également à Athénor Centre national de création musicale de Saint Nazaire.