Myousic

avec Julian Sartorius

25 > 27.01.2018

dans le cadre du Festival LES SINGULIERS #2

Dans Myousic, le compositeur et metteur en scène suisse Dimitri de Perrot, expert en créations sonores insolites, orchestre un vrai-faux concert envoûtant, scandé par les variations et pulsations rythmiques de l’excellent batteur Julian Sartorius, seul sur scène. Une expérience rare qui sollicite activement la perception – et l’imagination – du spectateur en donnant à vivre la musique autrement.

Tarifs

  • tarif plein 15 €
  • tarif réduit 12 €
  • tarif abonné, pass 10 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • jeu. 25 janv. 20h
  • ven. 26 janv. 20h
  • sam. 27 janv. 19h
en voir plus
en voir plus

Abonnez-vous

  • priorité de réservation
  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert, invitations...
je m'abonne
Dans la presse

L’univers créé est incroyablement évocateur, parce qu’il nous raconte, nous, spectateurs. "Myousic" est un spectacle riche, coloré, pétaradant, et qui ne s’adresse de loin pas qu’aux amateurs de bruits bizarres.

Michel Masserey, Radio Télévision Suisse

À propos

Vous êtes à un concert, il a déjà commencé, mais vous ne voyez ni n’entendez rien – à peine un fond sonore, qui joue avec ce rien, qui savoure ce moment de suspension avant l’explosion. Tout doucement, vous devenez un élément actif de la soirée, vous n’êtes plus seulement auditeur-spectateur, vous produisez vous-même du son, vous vous transformez en instrument ou en caisse de résonance. Soudain, vous remarquez que vous commencez à vibrer avec tout ce qui vous entoure… Tel est le postulat pour le moins original sur lequel se fonde Myousic, la première création en solo du metteur en scène et compositeur suisse Dimitri de Perrot, moitié du binôme transdisciplinaire Zimmermann & de Perrot.

Pour concevoir cette pièce, Dimitri de Perrot s’est mis à la place d’un spectateur de concert en se demandant d’où provient vraiment la musique : de la scène ou de la perception intérieure de chaque spectateur ? « J’ai toujours vu le public comme une sorte d’ensemble contemporain, qui a tout autant son rôle que les acteurs sur scène », précise Dimitri de Perrot. Dans Myousic, il y a un public mais il n’y a pas d’acteurs sur scène, seulement un batteur, en l’occurrence Julian Sartorius – vu notamment au côté de Sophie Hunger. Variant les tempi, modelant les rythmes, jouant avec le(s) silence(s) et l’environnement acoustique de la salle, Julian Sartorius immerge peu à peu le public dans une palpitante sculpture sonore, orchestrée en régie par Dimitri de Perrot. Une expérience rare, qui stimule la perception autant que l’imagination.

Médias
  • Myousic Diapo2 © Augustin Rebetez
  • Myousic Diapo © Augustin Rebetez
  • de Perrot & Sartorius © Augustin Rebetez
À découvrir également
Production, soutiens

production: Zimmermann & de Perrot / coproduction: Maillon, Théâtre de Strasbourg / Scène européenne ; Pour-cent culturel Migros ; La Bâtie - Festival de Genève ; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg ;  Südpol Luzern ;  Theater Chur ; Zürcher Hochschule der Künste ZHdK / avec le soutien de : Burgergemeinde Bern ; Cassinelli-Vogel Stiftung ; Corymbo Stiftung ; Ernst Göhner Stiftung • Kultur Stadt Bern ; Landis und Gyr Stiftung ; Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture / La tournée au Südpol a été soutenu par la Coopérative suisse des artistes interprètes. / remerciements : Aroma, Schauspielhaus Zürich, Theater Neumarkt, Institute for Computer Music and Sound Technology ICSTA / remerciements spéciaux à Thierry Coduys, Olivier de Perrot, Jlien Dütschler, Willy Dütschler, Karen Smith, Peter Tillessen, Reeto Von Gunten / Zimmermann & de Perrot bénéficie d’un contrat coopératif de subvention entre la ville de Zurich affaires culturelles, le service aux affaires culturelles du Canton de Zurich et Pro Helvetia - Fondation suisse pour la culture. Zimmermann & de Perrot bénéficie du soutien de la Fondation BNP Paribas depuis 2006 pour le développement de ses projets.