Ravachol

texte et mise en scène : Axel Cornil

06 > 07.12.2019

dans le cadre du Festival Impatience

Et si le célèbre militant du XIXe siècle, pionnier du terrorisme anarchiste en France, se réincarnait en jeune chômeur un peu paumé ? En revisitant la vie de Ravachol à la sauce belge, Axel Cornil nous embarque dans un thriller politique à la fois cruel et comique où l’actualité brûlante se télescope avec l’Histoire.

Tarifs

  • tarif adhérent 6 €
  • tarif réduit 6 €
  • tarif abonné 6 €
  • plein tarif 12 €
  • pass impatience
  • pass impatience pro
  • pass impatience réduit
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • ven. 06 déce. 21h
  • sam. 07 déce. 21h
en voir plus

Infos pratiques

durée indicative : 1h40

en voir plus

Abonnez-vous

  • priorité de réservation
  • tarifs les plus bas
  • pass 104 offert, invitations...
je m'abonne
À propos

En Belgique, dans la région de Mons, la mémoire de l’anarchiste français guillotiné en 1892 a traversé les siècles grâce au langage populaire. On y parle de Ravachol pour désigner un personnage marginal et doté d’une certaine propension à troubler l’ordre public. Partant de cette expression, Axel Cornil revisite l’histoire du célèbre poseur de bombes en le plongeant dans le contexte contemporain wallon. Ici, pas d’aliénation par le travail et la machine mais au contraire une désindustrialisation massive doublée d’un chômage endémique. Dans un décor sommaire (quelques chaises et une table), ce Ravachol tout en pull trop large et coupe mulet incarne avec trois autres acteurs pas moins de quatorze personnages. Loin du théâtre documentaire et sans se soucier de l’exactitude historique, c’est du mythe de l’insurgé dont se préoccupe le metteur en scène, avec en toile de fond la question de la radicalité politique et de l’usage de la violence.

Distribution

écriture et mise en scène : Axel Cornil
avec :
Adrien Drumel, Gwendoline Gauthier, Héloïse Jadoul et Pierre Verplancken
dramaturgie et production : Meryl Moens
assistanat à la mise en scène : Olmo Missaglia
soutien à la diffusion : Rose Alenne
régie générale et scénographie : Marc Defrise assisté de Baptiste Leclere

costumes : Rose Alenne et Charlotte Lippinois
lumières : Emily Brassier
coaching musical :
Muriel Legrand et Ségolène Neyroud
discussions et regards avisés :
Valentin Demarcin et Corentin Lahouste

Production, soutiens

production : MoDul / Rideau de Bruxelles / Mars Mons Arts de la Scène / La Coop asbl.
soutiens : Shelterprod / Taxshelter.be / ING / Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge.
aides : Ministère de la Culture de la Fédération Wallonie- Bruxelles - Service du Théâtre – CAPT et de la COCOF, L’acteur et l’écrit cie
Axel Cornil a bénéficié́ d'une résidence d'écriture organisée par le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) et le Centre des Écritures Dramatiques - Wallonie- Bruxelles (CED-WB), à Montréal.
Le texte est édité aux éditions Sales Gosses (maison d’édition bruxelloise de théâtre illustré).