Chunky Charcoal

28.02 > 02.03.2017

Bonimenteur hors pair et amateur de poésie, Sébastien Barrier revient jongler avec ses mots dits au CENTQUATRE-PARIS. Avec Chunky Charcoal, il nous promène dans un labyrinthe de pensées sur le thème de la perte. En écho aux lignes mélodiques du guitariste Nicolas Lafourest, et en contrepoint aux textes de Benoît Bonnemaison-Fitte, qui couvrent progressivement une immense toile blanche… Expérience textuelle, musicale et graphique, objet polymorphe et jubilatoire, cette performance à six mains explore toutes les voies/voix d’une pensée en train d’éclore.

Tarifs

  • tarif plein 20 €
  • tarif réduit 16 €
  • tarif pass 104 12 €
  • tarif abonné 104 12 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

Horaires

  • mar. 28 févr. 20h30 Presque complet
  • mer. 01 mars 20h30
  • jeu. 02 mars 20h30

Infos pratiques

durée : 1h30

en voir plus
Dans la presse

C’est juste qu’avec le barré Barrier, toute rencontre, toute situation, tout aléa du quotidien est susceptible de fournir un matériau combustible contribuant à alimenter la chaudière créative.

Gilles Renault, Libération

À propos

Un micro, deux guitares et des batteries. Une immense toile blanche en arrière-plan, et les talents réunis de trois poètes insolites. Sébastien Barrier, Benoît Bonnemaison-Fitte et Nicolas Lafourest mettent en voix, en musique et en images un récit de la perte. De l’abandon et de la perdition… Bonimenteur hors-pair, connu pour ses frasques improvisées et jubilatoires, Sébastien Barrier nous invite à déambuler dans son espace mental. Fulgurances poétiques, associations d’idées, pensée arborescente. La parole fuse pour dire, mine de rien, tout ce que nous « pouvons, craignons, risquons de perdre, ce que nous avons déjà perdu et tout ce que nous perdrons… » En écho à cette logorrhée chaotique, Benoît Bonnemaison-Fitte, au crayon et à la batterie, noircit en direct la grande page blanche. Des mots apparaissent comme des traces. Un témoignage graphique rend visible la pensée en train d’éclore. Autre résonance à cette cartographie du cerveau, le guitariste Nicolas Lafourest offre ses lignes mélodiques. Le rythme de la batterie et les riffs de guitare s’entrelacent avec les mots, les éclairent et les nourrissent. Il en résulte une étonnante performance qui s’adresse à nos tréfonds. Un long poème à six mains, où alternent des phases d’effervescence avec d’autres, plus contemplatives.

 

AVIS DE SPECTATEURS

Ils ont aimé, ils en parlent...

CHUNKY témoignage jean

" Traversée d’un univers de mots, un art de la parole joyeux et profond à la fois.
Regard distancié, sensible et drôle sur le monde, porté par un baladin voguant sur un océan de mots.
À ne pas rater… "

Jean

CHUNKY témoignage Léa

"Chunky Charcoal est une performance poétique, musicale et graphique dans laquelle Sébastien Barrier, Benoît Bonnemaison-Fitte et Nicolas Lafourest jouent avec les mots."

Léa

CHUNKY témoignage Sonia

"Un spectacle poétique très touchant, un vrai voyage.
Indescriptible, une belle expérience."

Sonia

 

Distribution

paroles : Sébastien Barrier
dessins / batterie : Benoît Bonnemaison-Fitte
guitare : Nicolas Lafourest 

Artistes

D’origine sarthoise, Sébastien Barrier commence une faculté d’histoire et de lettres au Mans, avant de se lancer dans le théâtre. Il apprend le cirque et le jonglage, tourne avec plusieurs compagnies. C’est au sein de la compagnie du théâtre de rue le Phun, à Toulouse, qu’il crée le personnage de Ronan Tablantec (clown un peu décadent) et le spectacle du même nom. En mai 2013, il crée Savoir enfin qui nous buvons au Channel, à Calais, puis Chunky Charcoal, en 2015, à occasion du festival Mythos à Rennes, avec le dessinateur Benoît Bonnemaison-Fitte et le guitariste Nicolas Lafourest.

À découvrir également
Production, soutiens

production : Sébastien Barrier / production déléguée : l’Usine, scène conventionnée pour les arts dans l’espace public (Tournefeuille / Toulouse Métropole) / diffusion : centre de production des paroles contemporaines – CPPC, Rennes / coproduction : l’Usine, scène conventionnée pour les arts dans l’espace public (Tournefeuille / Toulouse Métropole), le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique, Nantes, le Channel, scène nationale de Calais; le Cratère – scène nationale d’Alès, espace Malraux – scène nationale de Chambéry et de la Savoie / diffusion : centre de production des paroles contemporaines-CPPC, Rennes.