• #musique
  • #performance

Piano solo

18 > 19.01.2023

dans le cadre du Festival Les Singulier·es

Musicien explorateur au long cours, porteur d’un langage sans frontières, le pianiste Jean-Marie Machado propose un concert solo au format inédit et au dispositif scénique intimiste qui vise à envelopper le public dans la musique.

Donnant lieu à l’enregistrement d’un album live, ce concert en piano solo se profile à la façon du légendaire Köln Concert de Keith Jarrett : totalement ouvert à l’inattendu, au cœur battant de l’instant, la poésie à fleur de touches. Conçu spécialement pour le CENTQUATRE-PARIS, il se place sous le signe prometteur d’une "épure généreuse".

D’improvisations en compositions, sous des formes très variées, Jean-Marie Machado mène depuis près de quarante ans une recherche musicale hors dogme, axée avant tout sur les rencontres et les hybridations. S’attachant à révéler les infinies potentialités expressives du piano, il n’a de cesse d’enrichir son nuancier, dans une oscillation ouverte entre jazz, classique et musiques du monde.

Tarifs

  • tarif 104infini jeune 9 €
  • tarif plein 18 €
  • tarif 104infini plein 14 €
  • tarif réduit 14 €
  • tarif minimas sociaux 12 €
  • tarif jeune 12 €
  • tarif adhésion cinq 12 €
  • tarif 104infini réduit 12 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • mer. 18 janv. 20h
  • jeu. 19 janv. 20h
en voir plus
en voir plus

Pass 104infini

  • tarifs les plus bas, gratuité des activités, invitations...
acheter un pass
Dans la presse

Rien n’arrête Machado - et surtout pas les conventions ni les frontières esthétiques : musicien amoureux du timbre comme du rythme, il trouve dans les effectifs les plus variés des couleurs et une vigueur toujours renouvelée.

La Terrasse


Artistes
Machado

Jean-Marie Machado

Artiste résident·e

Né en 1961 à Tanger, Jean-Marie Machado passe son enfance au Maroc dans un environnement familial très ouvert à la musique et commence à jouer du piano durant son adolescence. Après avoir étudié au Conservatoire de Paris, il impulse sa carrière musicale au mitan des années 1980 dans la sphère du jazz, où il affirme vite une pratique inclassable. Sa rencontre en 1990 avec le percussionniste brésilien Naná Vasconcelos lui ouvre encore d’autres horizons. Au fil des années, il va nouer ainsi des liens – et entretenir des dialogues – avec des musiciens d’Europe et d’aill...