best CSS websites
Plein écran

Ivan Mosjoukine
De nos jours [notes on the circus]
création 2012
Programmation » saison 2012-2013 » Ivan Mosjoukine
avec le Monfort
Entre émotions, intelligence, humour, virtuosité et engagement, un premier spectacle choc, dans un style audacieux et surprenant ! Les quatre artistes d'Ivan Mosjoukine réinventent la grammaire de base du cirque pour en dégager la substance poétique.

samedi 24 novembre : entrée dès 19h, côté 104 rue d'Aubervilliers uniquement

  • à propos
  • dans la presse
  • biographie

 

Ivan Mosjoukine présente un spectacle né du désir enflammé de faire parler le cirque.
Celui d'écouter enfin ce que le corps agissant
a à dire et ce que la tête pensante a à faire.
Un spectacle qui ose sa forme.
Un spectacle sous forme de notes.
Un spectacle presque divertissant,
d'environ quatre vingts notes sur le cirque.
Un spectacle sur l'envers des choses, sur la hauteur, sur n'importe quoi, sur le karaoké, sur la chute des choses, sur "il est encore temps de réagir !", sur l'oubli,  sur le mariage…

 

Un spectacle qui va de nouveauté en nouveauté, où il est question du temps qui passe, du temps qui ne passe pas, de réussir à dire ce qu'on pense, ou de réussir à dire ce qu'on ne pense pas, de faire tomber ses cheveux par inadvertance, ou de voir son sexe se lever vers le bas, ou il n'est pas question de rideaux noirs ou autres coulisses, mais bien de voir, voir, voir et revoir encore ces choses déjà vues, de la jongleuse et du lanceur de couteau, de l'équilibriste et de la danseuse de corde, qu'on avait l'impression de connaître mais qu'on avait jamais vu comme ça.
À voir !

Distribution

un spectacle de Ivan Mosjoukine
conçu et réalisé par Erwan Ha Kyoon Larcher, Vimala Pons, Tsirihaka Harrivel, Maroussia Diaz Verbèke
création lumières : Ivan Mosjoukine avec les notes d’éclairage de Elise Lahouassa 

 

 
constructeur : Stephan Duve
costumes et accessoires : Marion Jouffre
chefs monteur : Tim Van Der Steen et Manu Debuck
administration, production : Mathilde Ochs

Coproductions : La Brèche - Centre régional des arts du cirque de Basse Normandie - Cherbourg-Octeville ; l’Hippodrome, Scène nationale de Douai ; Parc de La Villette (EPPGHV) ; Les Subsistances, Lyon ; La Verrerie d’Alès, Pôle national des arts du cirque Languedoc-Roussillon (PNC-LR); Cirque-Théâtre d’Elbeuf, Centre des arts du cirque de Haute-Normandie.
Soutiens, pour les résidences : La Brèche - Centre régional des arts du cirque de Basse Normandie - Cherbourg-Octeville ; La Cascade-Maison des arts du clown et du cirque, Bourg-Saint-Andéol ; Le Monfort, Paris ; L'Espace périphérique-Parc de la Villette-Ville de Paris ; Association de regards et mouvements, Hostellerie de Pontempeyrat ; l’Hippodrome, Scène nationale de Douai ; Parc de La Villette (EPPGHV); Les Subistances, Lyon ; L’Agora, PNAC de Boulazac ; La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée, le CENTQUATRE-Paris. Aides : Jeunes Talents Cirque Europe 2009-2010, opération financée avec le soutien de la Commission européenne ; ministère de la Culture et de la Communication: DGCA (aide à la création) et DRAC Ile-de-France ; Ville de Paris / sous les couleurs de TSILO.COM. Avec le soutien de l’ADAMI, pour les représentations au Monfort Théâtre et au CENTQUATRE, à Paris.

Accompagnements précieux : Compagnie Les Hommes Penchés, Et Bientôt… / un grand merci à : Christophe Huysman, Camille Gibrat, Laure Guazzoni, Jean Vinet, Pascale Henrot, Christine Morquin pour La Fonderie, Mathurin Bolze, Julien Princiaux pour l'accueil, Maryse Verbèke pour l'Usine, La famille Sauzay pour La Grange, La famille Harrivel pour Le Ty Coz, Papa Pons, Lucien Reynes et Manu Céalis, Laurence Demagalhaess et Stéphane Ricordel, Elsa Revol, Elise Abraham, Fanny Austry, Vincent Van Tylbeurgh et Annie Goyer; Mathieu Delangle et Florent Pasdelou.


"Parmi les très jeunes compagnies soutenues par le festival Hautes Tensions, il va falloir compter avec le collectif Ivan Mosjoukine (…). Quatre-vingts vignettes qui s’annoncent joyeusement déstabilisantes."

Rosita Boisseau (Le Monde, avril 2012)


"Rares sont les spectacles qui vous donnent immédiatement envie d'y repiquer : De nos jours, du collectif Ivan Mosjoukine est de ceux-là. […]. Ivan Mosjoukine s'applique à déconstruire ce rêve de chapiteau : tout est à vue. Les accessoires une fois utilisés s'entassent en devant de scène, on vole les sacs à main, on trimballe un juke-box, on invente l'escalier perpétuel. Vous voulez des numéros de funambule, de lanceur de couteaux, de magicien, d'équilibriste, il y a tout cela dans De nos jours, sous-titré [notes on the circus]."

Philippe Noisette (les Inrockuptibles, le 25 avril 2012)

Lauréats des Jeunes Talents Cirque Europe 2010, ces quatre jeunes artistes se rencontrent au Centre National du Cirque et commencent leur travail en 2007 sous le nom d’Ivan Mosjoukine, la plus grande star russe du cinéma muet des années 20. Ivan Mosjoukine tend à aborder le cirque et son histoire à travers une vision résolument contemporaine, à provoquer des rapprochements improbables, des confrontations entre des mondes habituellement étrangers l’un à l’autre, à remettre en cause les idées reçues qui circulent autour du cirque... et au-delà. Ce travail de recherche donne lieu à deux premières formes Le cinéma ment et La disparition du slow.