Religieuse à la fraise

14 > 16.03.2017

dans le cadre de SÉQUENCE DANSE PARIS

D’un côté, la petite et menue (40 kg) danseuse et chorégraphe japonaise Kaori Ito. De l’autre, le grand et charnu (120 kg) comédien et chanteur français Olivier Martin-Salvan. Ensemble, ils défient les lois de la gravité avec une inventivité gourmande et nous invitent à savourer Religieuse à la fraise, pièce entre danse et performance en forme de duo/duel hors norme. Une succulente création franco-nippone, garantie sans grumeaux, dont la légèreté ludique n’a d’égale que l’incongruité poétique.

Complet

Tarifs

  • tarif plein 20 €
  • tarif réduit 16 €
  • tarif abonné 104 12 €
  • tarif pass 104 12 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

Horaires

  • mar. 14 mars 19h30 Complet
  • mer. 15 mars 19h30 Complet
  • jeu. 16 mars 19h30 Complet
en voir plus
Dans la presse

« La Religieuse à la fraise […] est un délicieux duo entre un gros poilu (120 kilos) et une grignette lisse à l’énergie débordante. Tour à tour monstre à deux corps, sumo pas très doué, bestiole agaçante, les deux cherchent les points de jonction entre deux états physiques opposés. Réunion parfaite des différences. »

Marie-Christine Vernay, Libération

À propos

Créée en 2014 au Festival d’Avignon, dans le cadre du stimulant module Sujets à vifs, Religieuse à la fraise est une pièce aussi improbable que délectable. Comme son titre savoureux le suggère, sa composition se révèle tout à fait singulière. D’un côté, la menue (40 kg) danseuse/chorégraphe japonaise Kaori Ito et de l’autre côté, le charnu (120 kg) comédien-chanteur français Olivier Martin-Salvan. La belle et la bête, l’ogre et la petite fille, Titi et Grosminet, Laurel et Hardy : à les voir, l’on pense immédiatement à des figures archétypales et l’on se demande qui va croquer (ou craquer pour) qui… Au final, c’est le spectateur qui se régale devant ce duo/duel « hénaurme » et hors norme, conçu avec la collaboration artistique de Benjamin Lazar. Tout du long, les deux interprètes défient les lois de la gravité (et de l’hérédité) avec une inventivité gourmande. Sans autre musique que le son de leurs corps et de leurs souffles, ils se toisent et s’apprivoisent, se palpent et s’attrapent, se contorsionnent et s’émulsionnent, ne semblent parfois former qu’un seul corps, pétrissant et unissant leurs différences (corporelles et culturelles) en une même pâte – garantie sans grumeaux. De ce malaxage entre danse et performance résulte une pièce très joliment montée, d’une délicieuse étrangeté.

Distribution

conception et interprétation : Kaori Ito et Olivier Martin-Salvan
regard extérieur : Benjamin Lazar
assistanat chorégraphique : Gabriel Ken Yoeng Wong
collaboration aux costumes : Julia Brochier
régie : Mathilde Hennegrave


Médias
  • religieuse-fraise_diapo04
  • religieuse-fraise_diapo03
  • religieuse-fraise_diapo02
  • religieuse-fraise_diapo01
Production, soutiens

production : Tsen Productions / coproduction : SACD / Festival d’Avignon; le Quartz, scène nationale de Brest; Festival Paris quartier d’été /avec le soutien du Centre national de la danse, de la Ménagerie de verre et dans le cadre de Studiolab et du Théâtre Athénée - Louis Jouvet / production et diffusion : Colomba Ambroselli. Olivier Martin-Salvan est artiste associé au Quartz - scène nationale de Brest.