Cinérama

séance supplémentaire dimanche 02/10 à 11h !

Opéra Pagaï propose une expérience sensible en investissant une place publique comme lieu de tous les possibles et le cinéma comme espace de tous les fantasmes. Avec un scénario en arborescence, qui emprunte autant à la vie réelle qu’au patrimoine cinématographique (clins d’œil à Scorsese, Pialat, Truffaut…), Cinérama s’immisce l’air de rien dans un quartier. La place entière sert de décor aux élucubrations des scénaristes et les passants sont autant de comédiens qui s’ignorent. Un thriller du quotidien où la ville fait son cinéma.

ajout d'une séance supplémentaire dimanche 02 octobre à 11h :
réservez vos places !

Tarifs

  • plein tarif 28 €
  • tarif réduit 25 €
  • tarif abonné 104 20 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

Locate Places On Maps à 5 mn à pied du CENTQUATRE-PARIS

ajout d'une séance supplémentaire dimanche 02 octobre à 11h : réservez vos places !

 

en voir plus
Dans la presse

C’est le sommet de réalisme théâtral vers lequel Opéra Pagaï court depuis près de quinze ans : sublimer le réel en y appliquant une fiction […]. C’est aussi frais que virtuose, aussi simple que jubilatoire. Du grand spectacle discret.

Jean-Luc Eluard, Sud-Ouest

À propos

Imaginez une place publique, avec ses bistrots et ses commerces. Imaginez que le temps d’un café ou d’un apéro, vous deveniez le spectateur des badauds qui évoluent dans cet environnement urbain. Un spectateur pas comme les autres, un voyeur plutôt, doté de capacités quasi surnaturelles, qui vous permettraient d’entendre les conversations peu ordinaires des passants… Le temps d’un verre donc, et d’une fiction cinématographique que deux scénaristes installés à la terrasse d’en face, semblent écrire en direct. En s’inspirant de la vie même de cette place, les deux auteurs imaginent toutes sortes de drames, d’actions et de situations qui prennent corps sous vos yeux, comme par magie. Tandis que les intrigues se nouent à vue, leurs histoires prennent vie.

Avec un scénario en arborescence, qui emprunte autant à la vie réelle qu’au patrimoine cinématographique (clins d’œil à Scorsese, Pialat, Truffaut, Tarantino et Jacques Demy…), Cinérama s’immisce dans un quartier qui continue à vivre apparemment normalement. La place entière sert de décor aux élucubrations des scénaristes et les passants sont autant de comédiens qui s’ignorent. Une sorte de thriller du quotidien où la ville fait son cinéma.

Distribution

avec : Valérie Ancel, Christophe Andral, Emmanuel Droin, Raphaël Droin, Chantal Ermenault, Alice Fahrenkrug, Sébastien Genebes, Lionel Ienco

écriture : Cyril Jaubert, Chantal Ermenault, Sébastien Génèbes, Delphine Gleize
collaboration à l’écriture : Chantal Ermenault, Sébastien Genebes, Delphine Gleize
conception et mise en scène : Cyril Jaubert
régie son : Benoît Chesnel

Artistes
Pagaï

Opéra Pagaï

Artiste résident

Opéra Pagaï est un collectif de comédiens à géométrie variable (de 6 à 50 personnes selon les projets). Depuis sa création en 1999, à Bordeaux, ceux-ci ont pris l’espace public comme champ d’investigation principal pour agir sur la population en la plongeant dans une « fausse » réalité, qui la surprend et l’interpelle, tout en s’affranchissant des habituels formats de lieux et de représentation : interventions urbaines adressées à une population non prévenue (Entreprise de détournement), propositions théâtrales « hors les murs » (80 % de réussite), et hors norme (Safari intim...

À découvrir également
Production, soutiens

coproduction : Opéra Pagaï ; Le Grand T-théâtre de Loire-Atlantique ; le Volcan-scène nationale du Havre ; Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine; Pronomade(s) en Haute-Garonne, Centre national des Arts de la Rue ; Culture O Centre ; le Liburnia – Libourne ; Ax Animation spectacles de Grands Chemins, Ax-les-Thermes, La Paperie, Centre national des arts de la rue, Angers; l’Office artistique de la région Aquitaine ; l’Institut départemental de développement artistique et culturel-Gironde/Aide à la résidence de production des arts de la rue : ministère de la Culture- DGCA / aide à la création : ADAMI, Ville de Bordeaux / soutien à la résidence : Pessac en scènes-Ville de Pessac / soutien de l’association Beaumarchais-SACD / avec le soutien du conseil régional d’Aquitaine, conseil général de la Gironde et ville de Bordeaux La compagnie est en convention avec le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Aquitaine.