Ça occupe l’âme

texte et mise en scène Marion Pellissier

19 > 20.12.2017

dans le cadre du Festival Impatience

Un homme et une femme seuls en scène. Un couple captif qui vit au rythme de ses séquestreurs. Ça occupe l’âme est un huis clos pour deux personnes, désespérément arrimées à des lambeaux de mémoire.

Nimbée d’étrangeté, cette création de Marion Pellissier se situe aux confins de l’écriture dramatique et cinématographique. Scènes dialoguées, suspens, poésie et réflexion sur la valeur des images. L’homme et la femme séquestrés ne savent pas pourquoi ils sont là. De leurs ravisseurs, les spectateurs ne savent rien non plus. Des bruits seulement suggèrent la présence de ceux qui leur imposent le rythme du sommeil, du repas, etc. Maintenus dans un inhumain no man’s land, le couple se réfugie dans un passé sans cesse revisité. Pour le préserver ou survivre dans la réalité ? Ils s’inventent un rituel du souvenir, et s’exercent à se raconter tous les jours… Pour ne pas oublier leur histoire, leur amour et leur identité, ou se purifier l’âme. Forcément parcellaire, la mémoire joue des tours. Pour évoquer leurs souvenirs lâches et infidèles, la mémoire mitée, l’auteure et metteuse en scène (qui a travaillé, entre autres, avec Thierry Jolivet et Cyril Teste) manie le verbe et l’image. Et recourt à la vidéo pour éclairer les trahisons du passé et du présent, aussi bien que les mensonges de survie.

Tarifs

  • tarif réduit impatience 6 €
  • tarif plein impatience 12 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

  • mar. 19 déce. 19h
  • mer. 20 déce. 21h Complet
en voir plus

Infos pratiques

Pass Impatience : 35 € / 30 € (réduit)
durée : 1h30

en voir plus
Distribution

avec : Julie Mejean et Florian Bardet
compositeur : Jean-Baptiste Cognet
assistant à la mise en scène : Sylvère Santin
jeu vidéo : Charles-Antoine Sanchez,
Mano Carenco, Zélie Biro
son : Thibault Lamy
lumière : Jason Razoux

vidéo : Nicolas Doremus et Nicolas Comte
construction : Emmanuelle Debeusscher
collaboration artistique : Julien Boizard
et Cyril Teste
administration - production : Caroline Chavrier et Julien Testard

À découvrir également
Production, soutiens

Production La Raffinerie - Avec le soutien de la DRAC Occitanie, ENSAD • Montpellier, Collectif MxM/ Cyril Teste, la Gare Franche, Montévidéo • Créations Contemporaines • Atelier
de Fabrique Artistique, Le LUX • Scène Nationale de Valence, Le Périscope • Nîmes, Le Théâtre Gérard Philipe • St Denis, Le Théâtre de St Quentin en Yvelines, La SPEDIDAM, la Région Occitanie. Ce spectacle bénéficie du soutien de la Charte d’aide à la diffusion signée par l’Onda, Arcadi île-de-France, l’OARA Nouvelle Aquitaine, l’ODIA Normandie, Réseau en scène - Languedoc - Roussillon et Spectacle Vivant en Bretagne. La Raffinerie est soutenue par la Ville de Montpellier.