Mon prof est un troll

08 > 10.02.2018

C’est l’histoire de Max et Alice, deux enfants malicieux, qui voient arriver leur nouveau directeur d’école, un troll. Ce troll de directeur instaure un régime totalitaire. Dévore les enfants trop curieux, les envoie à la mine, et les force à manger des choux de Bruxelles au beurre de cacahuète.

Ils font alors appel aux adultes, à l’inspecteur des écoles, au policier et au Président de la Ferance. Malheureusement personne ne se mobilise… Le duo téméraire va surmonter cette situation par la solution la plus révolutionnaire et désarmante possible. Une réflexion métaphorique pleine de sens, qui entre en résonance avec l’imaginaire des enfants.

Tarifs

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

tout public à partir de 8 ans

en voir plus
Dans la presse

Ils décident, créent et produisent leurs spectacles ensemble. Sans chef et avec égalité salariale. Les artistes du collectif OS’O réinventent la troupe de théâtre.

Emmanuelle Bouchez, Télérama

À propos

Lauréat du festival Impatience 2015 avec Timon/Titus (prix du jury et du public), le collectif bordelais s’inspire d’une truculente histoire de Dennis Kelly. Celle de Max et Alice, deux enfants malicieux, qui voient arriver dans leur école un troll en guise de nouveau directeur. Un méchant troll qui impose sa loi tyrannique aux enfants comme aux professeurs. Bref, un monstre qui dévore les enfants trop curieux, les envoie dans une mine d’or, et les force à manger des choux de Bruxelles au beurre de cacahuète ! Bien décidés à ne pas se laisser faire, Alice et Max vont alors tout tenter : faire appel aux adultes, à l’inspecteur des écoles, au policier et au président de la Ferance. Malheureusement personne ne se mobilise… Mais le duo téméraire va surmonter cette situation par la solution la plus révolutionnaire et la plus désarmante possible…

Touché par cette pièce aux figures aussi humaines qu’absurdes, et par sa forme joyeuse et originale (elle est entièrement écrite pour deux acteurs), le collectif en conserve toute la force politique. À coup de jeux de mots et d’humour monstrueux, Kelly déjoue les codes établis pour créer des situations insolites. À force de courage et parfois d’insolence, Alice et Max font acte de résistance ! Une machine à jouer qui fait réfléchir (et vice versa).

Distribution

texte de : Dennis Kelly
traduction : Philippe Le Moine et Pauline Sales (L’Arche Éditeur)
avec (en alternance) : Baptiste Girard, Maëlle Gozlan, Augustin Mulliez (pour décembre),
Maëlle Gozlan Augustin Mulliez, Anaïs Virlouvet (pour février)
dramaturgie : Aurélie Armellini
costumes et accessoires : Marion Guérin

Médias
  • Mon prof troll 4 © Frédéric Desmesure
  • Mon prof troll 3 © Frédéric Desmesure
  • Mon prof troll 2 © Frédéric Desmesure
  • Mon prof troll © Frédéric Desmesure
Artistes
Collectif OS’O

Collectif OS’O

Artiste résident

Lorsqu’ils sortent de l’École supérieure du théâtre de Bordeaux en 2011, les comédiens Roxane Brumachon, Bess Davies, Mathieu Ehrhard, Baptiste Girard et Tom Linton décident qu’ils n’attendront pas d’être élus par des metteurs en scène pour commencer à travailler. Ils fondent alors le Collectif OS’O, pour On s’organise, et débutent une aventure aussi politique qu’artistique. En se saisissant de textes canoniques (Émile Zola, Dennis Kelly, William Shakespeare) qu’ils réécrivent au plateau en les entrechoquant de questions ultra-contemporaines, ils façonnent un théâtre exigeant et ludique, profo...

À découvrir également
Production, soutiens

production déléguée : Collectif OS’O. accueil en résidence aux Découvertes - Théâtre des Chimères en collaboration avec le Conseil Régional de la Nouvelle-Aquitaine. coproduction : Ville de Saint-André-de-Cubzac (33) - Le Champ de Foire ; Le Carré - Colonnes, scène conventionnée de Saint Médard-en-Jalles /Blanquefort(33); Théâtre Ducourneau, scène conventionnée - Agen (47) ; Gallia Théâtre , scène conventionnée de Saintes (17). Aide au projet : Ce projet bénéficie du Fonds d’aide à la création et de soutien à l’innovation de la Ville de Bordeaux. Pour la reprise de juin 2017 : avec la participation du Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine ; Réalisé aux 125 rue de Belleville. Structure soutenue par le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine, le Conseil départemental de la Gironde et la Ville de Bordeaux.