Ultra-Girl contre Schopenhauer

texte et mise en scène : Cédric Roulliat

07 > 08.12.2018

  • au T2G - Théâtre de Gennevilliers

dans le cadre du Festival Impatience

Que se passe-t-il quand Ultra-Girl, super-héroïne sortie de l’esprit d’une jeune femme, rencontre le philosophe misogyne ? Pour sa première création, Cédric Roulliat mélange avec bonheur sitcom eighties et conte philosophique.

Tarifs

  • tarif réduit 6 €
  • tarif adhérent 104 6 €
  • tarif abonné 104 6 €
  • plein tarif 12 €
  • tarif adhérent 104
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

Pass Impatience : 35 € / 30 € (réduit)
durée : 1h10

en voir plus
À propos

Edwige est jeune, Edwige vit à Lyon, Edwige est traductrice de bande dessinée. Un jour, elle rencontre son alter ego fantasmé : Ultra-Girl, sorte de Captain America version féministe tout en latex et en cuissardes. Les deux femmes se lancent alors dans un dialogue loufoque, tirant parfois vers la comédie musicale, le tout sur fond de papier peint aux accents almodovariens. Avec Ultra-Girl contre Schopenhauer, Cédric Roulliat, que l’on connaissait plutôt pour sa photographie, signe ici une première création sur l’importance de la fiction dans la construction de nos identités. Un exercice de style aux allures de cocktail pop hyper référencé où le metteur en scène nous fait voyager dans le rêve éveillé de ses personnages, tout en réglant ses comptes avec le bestiaire de ses influences personnelles. Celle d’Arthur Schopenhauer, entre autres, tâche grise de pessimisme et de misogynie débarquée au beau milieu de cette fable en technicolor.

Distribution

avec : David Bescond, Sahra Daugreilh et Laure Giappiconi
musiques : Laurent Péju
scénographie : Caroline Oriot et Guillaume Ponroy

lumières : Fabrice Guilbert et Arthur Magnier
son : Baptiste Tanné et Teddy Mira