Come Alive

31.03 > 01.04.2017

dans le cadre de SÉQUENCE DANSE PARIS

Acte rassembleur et léger sur l'icône pop-rock et son appropriation par tous, Come Alive version CHORÉGRAPHIC’ BAL, invite les foules à entrer dans la danse le temps d'une soirée ! Entraînés par Sylvain Groud, sa troupe de danseurs professionnels et des dizaines d'amateurs formés en amont, les participants sont invités à entrer dans le rythme du danseur les soirs de représentation. Après un échauffement collectif et pop, une chorégraphie contagieuse envahira la foule grâce aux complices et au plaisir de l'écoute de 3 tubes incontournables et iconiques, mixés par un DJ. Participez à ce happening chorégraphique festif, et venez éprouver par la danse un lâcher prise collectif !

Tarifs

workshop : gratuit sur réservation

bal : 8 € / 5 € (réduit) / 3 € (abonnés, adhérents) / gratuit sur présentation d’un billet SÉQUENCE DANSE PARIS

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Horaires

workshop

  • ven. 31 mars 19h
  • sam. 01 avri. 20h45 - 22h

bal

  • sam. 01 avri. 22h - 00h
en voir plus

Infos pratiques

pour le workshop : présence indispensable les deux jours

DJ set :  → GLITTERڭليثر٥٥

en voir plus
À propos

WORKSHOP

31 mars / 19h
01 avril / 20h45 > 22h
gratuit sur réservation

réservez


BAL

01 avril / 22h > 00h
8 € / 5 € (réduit) / 3 € (abonnés, adhérents) / gratuit sur présentation d’un billet SÉQUENCE DANSE PARIS

réservez

Artistes
Groud

Sylvain Groud

Artiste résident

En 1991, Sylvain Groud est diplômé du CNSMD de Paris, section danse contemporaine, et reçoit le prix d’interprétation du concours de Bagnolet avec la compagnie Gigi Caciuleanu. De 1992 à 2002, il est danseur chez le chorégraphe Angelin Preljocaj. Il est lauréat du Concours International de Paris avec sa première chorégraphie et crée ensuite pour le Théâtre national de Bucarest en Roumanie et l’Opéra de Skopje en Macédoine. En 2007, sa pièce Si vous voulez bien me suivre, est remarquée. Avec ses projets in situ, comme People (aujourd’hui plus de deux cents représentations), Sylvain Groud s’atta...

À découvrir également