Qui veut voyager loin choisit sa monture

13 > 23.10.2016

Le monde est devenu un immense collage d’images : publicitaires, artistiques, documentaires ou intimes, elles sont omniprésentes et disposent d’un pouvoir décuplé sur Internet. Le duo  aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii invite avec humour les préadolescents à un voyage participatif dans le monde des images pour leur montrer que si celles-ci ont un pouvoir, le regard que l’on porte sur elles en est un, tout autant.

Tarifs

  • tarif plein 20 €
  • tarif réduit 18 €
  • tarif abonné 104 15 €
  • tarif groupe + d'infos

billetterie : 01 53 35 50 00

en voir plus

Infos pratiques

tout public à partir de 11 ans

Abonnement : spectacle de la liste
A+ "je suis curieux"

en voir plus
Dans la presse

La compagnie Aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerryyppoollsskkii ne prend pas les jeunes ados pour des tas. Avec « Qui veut voyager loin ménage sa monture », elle leur propose un jeu participatif (on vote) pour mieux voir et lire les images, les photographies.
Rien de tel pour se rincer l’œil.

Jean-Pierre Thibaudat, Mediapart

À propos

Photos de célébrités, d’amis ou d'anonymes, attestations d’exploits divers, reproductions d'œuvres d’art ou encore photos d’archives, les images circulent sur Internet en flot continu. Pour sensibiliser les jeunes au décryptage des images, le duo aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii leur suggère de  passer de la vue au point de vue. Et quoi de mieux pour modifier son regard que de changer de lunettes ? Utilisant une multitude de montures fantaisistes pour appuyer leur propos, elles contredisent le principe ophtalmologique fondamental qui veut que ce soit les verres correcteurs qui fournissent assistance à l’œil : dans ce spectacle, ce sont les montures qui, par leur forme spécifique, constituent les prothèses du regard ! Les deux artistes déroulent ainsi une fiction mettant en scène deux personnages passant l’examen du « Code des images ». Au fil de raisonnements pleins de surprises, Qui veut voyager loin choisit sa monture répond avec humour aux questions que se posent beaucoup de préadolescents, et les interroge à leur tour en recourant à un système de vote.

Ce spectacle, qui invite à prendre du recul sur nos modes de pensée, est la première étape d’un nouveau cycle de travail des deux acolytes autour d’une triple collection de lunettes, de stylos et de gommes fantaisies, qu’elles ont rebaptisée « les accessoires de la pensée ». 

Distribution

texte, interprétation : aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii
mise en scène : Renan Carteaux et aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii
création lumière et régie générale : Julien Pichard

Retrouvez ce spectacle en tournée

Artistes

La préoccupation principale d’aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii est de « pousser le bouchon » et de réussir à faire coexister des questions graves comme la mort des idées, la crise de la démocratie ou la fin du monde, avec une planète légère faite de nuages coureurs, de fleurs bègues et d’animaux sans tête. Ce duo intervient en articulant langage et images : selon les contextes, ces interventions prennent la forme de spectacles, d’expositions racontées, de conférences ou d’éditions. Depuis 2015, ce groupuscule est artiste associé au CENTQUATRE-PARIS, où il a déjà prés...

À découvrir également
Production, soutiens

production : le CENTQUATRE-PARIS, aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii. aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii sont artistes associées au CENTQUATRE-PARIS. Retrouvez le spectacle en tournée avec le CENTQUATRE ON THE ROAD.