Is it worth to save us?

2019.03.21 > 2019.03.24

as part of the festival SÉQUENCE DANSE PARIS

A remarkable dancer, Kaori Ito has been also developing her own choreographic and highly singular world for several years. Is it worth to save us? she asks in her new creation, conceived and performed as a duo with the actor and dancer Mirai Moriyama. Seeing themselves a bit like aliens lost on our planet, both of them touch on the notion of identity and the feeling of belonging in a very quirky manner. The result is a piece of joyful freedom of movement, in thought like in action.

sold out

Rates

  • plein tarif € 20
  • tarif réduit € 15
  • tarif adhérent 104 € 12
  • tarif abonné 104 € 12
  • group rate see more

box office : +33 (0)1 53 35 50 00

see more
see more
In the press

Danseuse, chorégraphe, comédienne, vidéaste, Kaori Ito est d'une grâce miraculeuse. Un tanagra du Soleil-Levant, fine, intelligente, extrêmement cultivée et animée d'un esprit d'aventure.

Sophie de Santis, Le Figaro

about

Interprète superbe pour d’autres, notamment dans Plexus d’Aurélien Bory, Kaori Ito exprime également sa lumineuse singularité à l’intérieur de son propre univers chorégraphique, en développement depuis plusieurs années. Après un triptyque sur la filiation, l’amour et la solitude et la mort (Je danse parce que je me méfie des mots création avec son père, Embrase-Moi performance avec son compagnon et son dernier solo Robot, l’amour éternel  tous présentés au CENTQUATRE) Kaori Ito continue de chercher ce qui fait l’essence de l’humanité. Kaori Ito forme ici un duo en miroir avec Mirai Moriyama, acteur et danseur remarquable qui jouit d’une belle renommée au Japon. Depuis l’enfance, tous deux se sentent différents des autres, en marge de la société, jusqu’à se voir un peu comme des extraterrestres égarés sur notre planète. Lui croit qu’il vient de Mars, elle de Venus, leurs physiologies et leurs énergies se ressemblent pourtant beaucoup. Et s’ils se rapprochaient, s’ils partageaient leurs doutes, s’ils dansaient ensemble pour tenter de se sauver et de sauver le monde ? Cela vaut-il le coup ? « Nous avons l’impression d’être parfaitement étrangers l’un à l’autre mais aussi complètement fusionnels, déclare Kaori Ito. J’aimerais travailler sur ces basculements de la familiarité à l’étrangeté entre nous. Un rapport qui passe du chaud au froid, parfois jaune orange et parfois complètement bleu. »

Cast & creative

direction artistique : Kaori Ito
chorégraphie et texte : Kaori Ito et Miraï Moriyama
Librement inspirés d’Une belle planète de Yukio Mishima
collaboration à la chorégraphie : Gabriel Wong

costumes : Aurore Thibout
direction technique et création lumière : Arno Veyrat
design sonore : Adrien Maury
remerciements : Soutarou Fujii
production : Améla Alihodzic et Sarah Benoliel