BIOGRAPHIE

Née en 1969, Virginie Despentes effectue une entrée fracassante sur la scène littéraire française en 1994 avec Baise-moi, premier roman fortement autobiographique, riche en violence et en sexe. Exhalant un intense parfum de scandale, le livre, d’abord cantonné aux réseaux de diffusion alternatifs, va bénéficier d’un bouche-à-oreille enthousiaste et s’écouler au final à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires. Suite à ce coup d’essai en forme de coup d’éclat, Virginie Despentes a publié une dizaine d’autres ouvrages – romans, essais ou nouvelles – et a conquis un large lectorat, séduit par la vivacité percutante de son style et la sagacité mordante de son regard, à rebours de tout conformisme. Auteure de préfaces et d’articles pour divers magazines, elle a également traduit plusieurs livres de l’anglais, parmi lesquels l’autobiographie de Dee Dee Ramone, le batteur des Ramones (légendaire groupe de punk new-yorkais). Active par ailleurs dans le champ audiovisuel, elle a adapté à l’écran deux de ses romans (Baise-moi, en 2000, et Bye Bye Blondie, en 2011) et réalisé le documentaire Mutantes (Féminisme Porno Punk), diffusé en 2009 sur Pink TV. Ayant reçu plusieurs prix littéraires depuis le début de sa carrière, Virginie Despentes est membre de l’Académie Goncourt depuis le 5 janvier 2016. Deuxième volume d’une trilogie en cours, Vernon Subutex 2 est son dernier livre en date.

/ mise à jour : mai 2016