Artiste associé au CENTQUATRE-PARIS

BIOGRAPHIE

Avec La Disparition d’Everett Ruess - voyage dans l’Amérique des ombres, Emmanuel Tellier signe sa première réalisation dans le genre cinéma-documentaire, mais l'exercice du long récit ne lui est pas étranger puisqu'il est reporter pour l'hebdomadaire Télérama. Il a notamment voyagé dans un nombre de territoires américains très divers, de la Californie aux Appalaches, des plaines du Dakota du Nord aux Grands Lacs. Avant Télérama, Emmanuel Tellier écrivait principalement sur le rock : membre de l'équipe «dite-historique» des Inrockuptibles depuis 1988, il a réalisé des centaines d’articles et interviews pour la revue bimestrielle devenue mensuelle puis hebdomadaire.

En parallèle à son parcours journalistique, Emmanuel a toujours écrit et enregistré des chansons : à Chelsea et Melville avait succédé le groupe 49 Swimming Pools (quatre albums entre 2009 et 2017). Au sein de ses différentes formations, le musicien a enregistré un total de dix albums et écrit près de 200 chansons. La musique et bande-originale de La Disparition d’Everett Ruess, voyage dans l’Amérique des ombres, qu’il a composée et enregistrée, est donc son onzième album studio. Le disque paraîtra en mars 2019 chez December Square/DifferAnt. Il en jouera quelques extraits à l’issue de la projection.

/ mise à jour : décembre 2018