BIOGRAPHIE

Dominique Dalcan est un artiste français, né à Beyrouth. Il a grandi en région parisienne, à Noisy-le Grand. Ses premiers disques sortent au début des années 90, notamment sur le label belge Crammed Discs. Il est alors considéré comme l’un des ambassadeurs de la nouvelle pop française, en alliant notamment des arrangements électroniques et orchestraux. En parallèle, il s’est plongé, sous le nom de Snooze, dans la musique électronique. Il a aussi réalisé des bandes-son pour le cinéma ou l’art contemporain. Après l’album Hirundo en 2013, il passe à la langue anglaise et adopte une identité artistique neuve : Temperance. Le projet s’éloigne librement du format chanson pour piocher dans une vaste palette électronique. Le résultat se révèle tant visuel que musical, puisque Dalcan l’envisage à la fois par l’image et par le son - lors des concerts qu’il donne à la rentrée 2017 où sont projetées des vidéos de sa création. Aujourd’hui, sur ce deuxième album de Temperance, on retrouve ces sons synthétiques en nappes ou en saillies, qui oscillent entre fièvre et retrait. On trouve aussi cette fierté blessée dans la voix, et ce rapport à l’espace, au terrain, aux frontières, à la fois dans les textes et dans les compositions. Mais au sentiment de contemplation et d’oubli de soi qui dominait son prédécesseur, ce nouveau disque oppose une certaine opulence, un fourmillement dans les arrangements, et quelque chose de bien plus mouvementé dans la construction. Là où dans Temperance 1, Dalcan semblait parfois se glisser sur les paysages, voire en disparaître, il pose cette fois-ci les pieds sur le sol, foule la terre selon de nouvelles cadences. Il en éprouve alors l’agitation, les accidents, pour en tirer d’autres récits, d’autres images.

/ date de création : mai 2018