BIOGRAPHIE

Après avoir fait ses armes au sein de plusieurs groupes (en particulier eNola), Arman Méliès a entamé au début des années 2000 une trajectoire solo qui, depuis son premier mini-album (Le Long Train lent et les beaux imbéciles, 2003), va crescendo. Se référant au cinéaste-magicien Georges Méliès ainsi qu’à l’iconoclaste plasticien Arman, son nom de scène lui sied à merveille, reflet parfait de l’univers décalé et chatoyant de ce musicien-(en)chanteur à la voix profonde.

/ mise à jour : mai 2016